Cet événement est passé

Deux compositions, parmi ses dernières et ses plus abouties, témoignent de l’immensité du legs de Mozart. L’Orchestre joue tout d’abord sa symphonie « Jupiter », surnommée ainsi par les mélomanes subjugués, par analogie avec le dieu des dieux de la mythologie grecque. Suit un autre des plus puissants chefs-d’œuvre du compositeur, son Requiem, qu’il a laissé inachevé, œuvre glorieuse et céleste pour chœur et orchestre qui émeut et transporte tous les auditoires par sa profonde spiritualité et sa beauté.

Ce concert est rendu possible en partie grace au Fonds pour choeurs Darrell-Howard-Gregersen.

Ce concert est enregistré pour diffusion ultérieure à l’émission In Concert présentée le dimanche matin à 11 h sur les ondes de CBC Radio 2.

Menu