Fonds national de création : Un chandail qui fait tourner les têtes

The Hockey Sweater: A Musical

The Hockey Sweater: A Musical

Leslie Schachter

Peggy Baker, <em>who we are in the dark</em>

Peggy Baker, who we are in the dark

Jeremy Mimnagh

Kidd Pivot, <em>Revisor</em>

Kidd Pivot, Revisor

Michael Slobodian

À l’automne 2017, le Centre Segal des arts de la scène, à Montréal, créait The Hockey Sweater, comédie musicale adaptée du célèbre Chandail de hockey de Roch Carrier. Avec dix-sept interprètes sur scène, le spectacle a charmé le public et la critique. Mais les créateurs sentaient qu’ils pouvaient faire encore mieux. « Pour présenter le spectacle sur de plus grandes scènes, nous savions que nous devions passer à un niveau supérieur », affirme Lisa Rubin, directrice artistique et générale du Centre Segal.

« Il y a trois nouvelles chansons, un texte bonifié, un nouveau contenu vidéo, une meilleure scénographie – tout cela grâce au Fonds national de création. »

La production a reçu 200 000 $ du Fonds national de création. Le Fonds investit dans des créations ambitieuses d’organisations artistiques et d’artistes canadiens, et dans des productions prometteuses – comme The Hockey Sweater – qui ont besoin d’être peaufinées, après leur création, pour être remontées et présentées en tournée sous une forme plus aboutie.

L’investissement a permis au Centre Segal de s’adjoindre un dramaturge-conseil spécialisé en théâtre musical pour remanier le texte et la partition; de bénéficier de plus de temps de répétition et de développement avec l’équipe de création pour intégrer les changements apportés à la production originale; et d’adapter le décor en vue d’une éventuelle tournée.

Le dramaturge-conseil Adam Mathias s’est joint à la metteure en scène et chorégraphe Donna Feore, à Jonathan Monro (paroles et musique) et à Emil Sher (paroles et livret) pour revoir leurs notes sur la production originale, relate Mme Rubin. « L’équipe a ainsi pu soulever des questions comme “est-ce la bonne formulation? Est-il pertinent que tel personnage lance telle réplique à ce moment précis?” Et “comment faire en sorte que la scénographie s’adapte à une plus grande scène?” »

Le processus porte ses fruits au CNA en décembre. « Il y a trois nouvelles chansons, un texte bonifié, un nouveau contenu vidéo, une meilleure scénographie – tout cela grâce au Fonds national de création. Et si le spectacle est repris tel quel ou si une autre compagnie décide d’en proposer une nouvelle production, la pièce va perdurer. C’est ce que nous pouvions espérer de mieux. »

En 2018–2019, les auditoires du CNA pourront voir trois autres productions qui ont bénéficié du Fonds national de création : Le reste vous le connaissez par le cinéma de Christian Lapointe, créée à l’Espace Go de Montréal en septembre (du 14 au 17 novembre), Revisor de Kidd Pivot (du 28 février au 2 mars) et who we are in the dark de Peggy Baker Dance Projects (12–13 avril).

Mary Gordon's avatar
Mary Gordon

National Editor
Rédactrice, Volet national

Menu