50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça! (Compte à rebours :
)

The Summit : le pouvoir du conte autochtone vu par le Théâtre anglais

The Summit © Marnie Richardson

Extrait du magazine Prélude

La directrice artistique associée du Théâtre anglais du CNA, Sarah Garton Stanley, avoue qu’elle était nerveuse.

Dans le cadre du projet The Summit, qu’elle a coproduit avec Yvette Nolan, elle a accueilli un groupe trié sur le volet de 12 leaders autochtones et artistes provenant de partout au pays, ainsi que des représentants de 11 organisations artistiques, qui ont pris part à un échange sur l’ampleur et la portée des œuvres autochtones au Canada. Mais si elle était nerveuse, c’est plutôt en raison de la formule de la rencontre.

« Nous avons joué sur l’équilibre des forces en faveur des leaders et des artistes des Premières nations, et des peuples métis et inuits, qui ont pris la tribune tandis que les représentants des organisations et des institutions avaient pour seul rôle d’écouter, explique Mme Stanley. Nous nous sommes demandé ce qu’il nous serait donné d’entendre en étant ainsi tenus au silence. Ce fut extraordinaire. Les participants ont dit avoir été transformés par cette expérience. » Œuvres théâtrales de créateurs autochtones, histoire, perspectives et apprentissage étaient notamment au menu.

La rencontre de trois jours, tenue au Banff Centre en avril, avait pour objectif d’établir un dialogue capital pour faire des choix éclairés sur l’angle d’approche d’une étude plus poussée et participative des œuvres autochtones, appelée The Study.

Cette nouvelle initiative, qui débutera au printemps 2015, offrira des occasions de formation et de réseautage à des jeunes artistes autochtones et à d’autres professionnels des arts, favorisant la création de pièces de théâtre autochtones vibrantes et originales.

Toujours sous la codirection de Mmes Stanley et Nolan, des créateurs, des étudiants et des universitaires du monde du théâtre se réuniront sur l’île Manitoulin pour s’immerger dans The Study. Ensemble, les participants exploreront différents aspects de l’ensemble des œuvres autochtones créées à l’échelle nationale dans le domaine des arts de la scène.

C’est avec des présentations et des conversations que prendra fin The Study dans le cadre d’un événement de deux jours, The Repast, produit par Corey Payette au Debajemujig Theatre. Le Théâtre anglais prévoit accueillir sur l’île des leaders artistiques de partout au pays venus partager avec les participants le fruit de cette initiative révolutionnaire de deux ans, qui pourrait transformer le visage du théâtre canadien de manière fondamentale.

« Le théâtre est un moyen pour nous de raconter des histoires anciennes et nouvelles, dit Mme Stanley. Les contes autochtones nous permettent de mieux comprendre notre histoire canadienne et de nous exprimer sur le traitement réservé aux Premières nations, et aux peuples métis et inuits. Nous sommes tous ici chez nous. Fort du généreux appui de donateurs, le CNA s’attache à reconnaître et à célébrer cette réalité en mettant en scène la diversité culturelle du Canada. »


Événements connexes

Menu