50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça! (Compte à rebours :
)

The Summit : Le pouvoir du conte autochtone

Qu’il est enrichissant d’écouter quelqu’un parler d’un sujet qui nous est étranger. Savoir bien écouter n’est pas chose facile, surtout lorsqu’on déploie des trésors de concentration pour formuler des réponses intelligentes qui montrent notre intérêt, ainsi que notre capacité à bien écouter et assimiler les propos de notre interlocuteur. Mais qu’en est-il quand on nous demande d’écouter sans intervenir? La conversation, qui gagne alors en profondeur, obéit à différentes règles et prend une tournure des plus enrichissantes.

En avril dernier, le Théâtre anglais du CNA a réuni 12 leaders et artistes autochtones de partout au pays et même de l’étranger au Banff Centre pour un événement appelé The Summit, explorant l’étendue et la portée des œuvres autochtones au Canada. Onze représentants d’institutions culturelles étaient là pour écouter les leaders, et ils ont appris bien des choses.

« La culture canadienne non autochtone est inspirée en grande partie de la culture du Nord. À l’heure où s’est forgée notre identité nationale, tant de choses ont été empruntées, de manière non verbale, aux cultures autochtones. Chacun se reconnaît dans ces cultures. » Laakkuluk Williamson-Bathory.

Le Théâtre anglais du CNA entretient des liens avec les peuples autochtones depuis ses tout débuts en 1969, mais à l’instar de toutes les institutions, il doit réactualiser sa capacité d’embrasser et de comprendre l’étendue des œuvres créées. Et c’est là qu’entre en jeu l’écoute.

« Pour moi, c’était un grand honneur que de voir tous ces leaders artistiques autochtones – des gens que j’admire énormément – réunis dans une même salle pour explorer l’ampleur, la portée  et l’histoire des œuvres autochtones. » – Yvette Nolan

Organisé par la directrice artistique associée du Théâtre anglais Sarah Garton Stanley et la dramaturge Yvette Nolan, The Summit a fait émerger des idées et soulevé des enjeux qui vont façonner l’initiative « The Study », rassemblement de leaders, d’artistes et d’élèves autochtones qui, pendant deux semaines en 2015, va amener les démarches et histoires des peuples autochtones davantage au cœur de l’identité nationale.

« Pour moi, c’était un grand honneur que de voir tous ces leaders artistiques autochtones – des gens que j’admire énormément – réunis dans une même salle pour explorer l’ampleur, la portée  et l’histoire des œuvres autochtones », affirme Yvette Nolan.

Photo: Corey Payette, Cole Alvis, Laakkuluk Williamson-Bathory, Michael Green, Nathan Medd, Collette Brennan, Brian Calliou, Ryan Cunningham, Herbie Barns, Jillian Keiley, Daniel David Moses, Jorn Weisbrodt, Elder Tom, Sandra Laronde, Andy Lunney, Guylaine Normandin, Brian Quirt, Margo Kane, Jani Lauzon, Yvette Nolan, Tara Renwick, Rachael Maza, Naomi Campbell, Sarah Garton Stanley, Monique Mojica (absent: Michael Greyeyes)


Événements connexes

Menu