Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour de novembre 2020.
© Julie Charland
© Julie Charland

Au bord d’une route du nord de l’Ontario se dresse La Queens, un hôtel-motel appartenant à deux sœurs. L’aînée veut le vendre au plus vite, la cadette veut le conserver à tout prix pour préserver l’héritage familial. Un récit aux échos identitaires, signé Jean Marc Dalpé.

Au plus creux de l’hiver, la tenancière de La Queens pousse son dernier soupir, laissant son institution à ses deux filles. Autant Marie-Élizabeth, pianiste de concert à la renommée internationale, a tourné le dos à ses origines, autant Sophie, chanteuse de cabaret, y est profondément attachée. Cette dernière n’a que 48 heures pour trouver les fonds qu’il faut pour racheter la part de sa sœur, qui a envoyé sa fille en émissaire. L’affrontement soulève des questions de transmission et d’identité, sur fond de rivalité sororale.

Marie-Thérèse Fortin et Dominique Quesnel incarnent le duo central de ce nouveau texte de Jean Marc Dalpé. Des années après Trick or Treat et Août, un repas à la campagne, l’incontournable auteur franco-ontarien, trois fois lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général du Canada, retrouve le metteur en scène Fernand Rainville, son grand complice de création, et le Théâtre de La Manufacture.

Une lecture-spectacle de La Queens sera présentée en salle, si les restrictions sanitaires le permettent.

Durée approximative de 1 h 30 sans entracte

La Queens sera également présentée sous la forme d’un balado théâtral gratuit en quatre épisodes  de vingt minutes sur la musique originale de Larsen Lupin. Une coproduction du Théâtre français du CNA et de la Scène nationale du son. À découvrir chaque semaine à partir du 27 novembre 2020.

Ce balado théâtre est produit en collaboration avec La Fabrique culturelle avec la participation du Théâtre de La Manufacture.

_______

Autour de La Queens

Partir ou rester | Ariane Brun del Re

C'est la faute de Jean Marc Dalpé | Stéphanie Nutting

Durée approximative de 1 heure sans entracte.

© Julie Charland
© Suzane O'Neill

Artistes

En savoir plus ›
Menu