Finalistes 2016 du Prix Siminovitch

 « Ce sont tous des esprits visionnaires et hardis, qui forgent dès maintenant l’avenir du théâtre en créant des expériences exigeantes, novatrices et magiques », affirme le président du jury du Prix Siminovitch, Bob White, en parlant des finalistes 2016 Jonathan Christenson, Ravi Jain, Christian Lapointe et Ross Manson, et de la lauréate Nadia Ross.

Chacun de ces créateurs s’est aventuré dans l’inconnu en quête de l’inatteignable. Ils sont des aventuriers, des preneurs de risques qui aident à façonner la scène théâtrale du Canada.

Cette année, le Prix Siminovitch a amorcé un nouveau partenariat avec le Centre national des Arts. Le Théâtre français et le Théâtre anglais du CNA sont tous deux dirigés par des lauréates du Prix Siminovitch – respectivement, Brigitte Haentjens (2007) et Jillian Keiley (2004). En fait, depuis que le Prix a été remis pour la première fois en 2001, on a pu voir le travail de chacun des quinze lauréats sur la scène nationale au CNA.

 « Nous nous réjouissons de contribuer à faire du Prix Siminovitch une récompense nationale au sens plein du terme, signale Mme Keiley. Le Prix Siminovitch valorise et renforce le théâtre canadien, et la mission que s’est donnée le CNA de célébrer l’art et les artistes canadiens s’inscrit parfaitement dans cette démarche. C’est un partenariat qui tombe sous le sens. »

« Le Prix Siminovitch a eu un impact certain, tant sur ma carrière que sur le regard que les autres ont pu porter sur mon parcours, affirme Mme Haentjens. En outre, ce merveilleux Prix permet de reconnaître le talent de jeunes créateurs, et les occasions du genre sont si rares. »

Le Prix Siminovitch met pleins feux sur l’excellence et l’innovation en théâtre canadien avec un prix annuel de 100 000 $. Sur un cycle de trois ans, le Prix honore un metteur en scène, un dramaturge ou un scénographe professionnel qui est une figure de proue dans le domaine du théâtre, et dont le travail est reconnu pour sa portée et son influence. Le Prix reconnaît aussi l’importance du mentorat pour soutenir les talents émergents en théâtre, en remettant une portion du prix à un protégé choisi par le lauréat. Le Prix Siminovitch a été créé pour célébrer les valeurs et les accomplissements de l’éminent scientifique Lou Siminovitch et d’Elinore Siminovitch, pionnière en dramaturgie.

Marnie Richardson's avatar
Marnie Richardson

Associate Producer, Digital Media Creation and Community Engagement / Productrice associée, Médias numériques et volet communautaire

Menu