Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 8 avril 2021.

RENCONTR3S

Dark Angels, une collaboration entre le compositeur Kevin Lau et le chorégraphe Guillaume Côté, interprété par le Ballet national du Canada © Photo : Michael Slobodian

Une collaboration exceptionnelle associe deux disciplines et donne lieu à d’éblouissantes nouvelles créations canadiennes

Dès que leur ballet en un acte a pris fin, le compositeur Kevin Lau et le chorégraphe Guillaume Côté ont jailli de leur siège pour aller saluer sur scène. Ils étaient si impatients de s’y rendre qu’ils n’ont pas vu ce qui se passait dans la salle au même moment.

« Notre pièce était la dernière au programme de RENCONTR3S et le soir de la première, nous n’avons pu voir la réaction du public », admet Kevin. « Nous avons entendu applaudir, mais la salle était plongée dans l’obscurité. Le lendemain, nous avons attendu assez longtemps pour voir les gens bondir de leur fauteuil. Ce fut très gratifiant. »

Créée en avril dernier, RENCONTR3S, une commande du CNA appelée à faire date, associait trois des plus beaux talents de chorégraphes canadiens à trois des plus brillants compositeurs du pays. Ce projet sans précédent, qui marquait le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, visait à provoquer une « rencontre » créative s’inscrivant dans la durée. Les compositeurs Kevin Lau, Nicole Lizée et Andrew Staniland ont ainsi pu collaborer avec les chorégraphes Guillaume Côté, Emily Molnar et Jean Grand-Maître pendant plus d’un an avant que les pièces ne soient jouées par l’Orchestre du CNA. En tout, chaque collaboration s’est échelonnée sur près de deux ans.

« Habituellement, le temps de répétition et les échanges avec les interprètes sont très limités », souligne Kevin. « Avec cette collaboration, j’ai eu le sentiment à chaque instant d’œuvrer en profondeur. L’Orchestre a répété maintes fois entre septembre et avril, et nous étions invités à prendre place dans la salle pour voir la magie se déployer. Nous avons profité de longues séances pour approfondir l’aspect artistique. Ce fut un réel privilège et une expérience enrichissante. »

Le directeur musical Alexander Shelley s’est aussi senti privilégié. « Je pense que des productions multidisciplinaires comme celle-ci sont très stimulantes », affirme-t-il, « parce que dans le meilleur des cas, les deux formes d’expression s’enrichissent l’une de l’autre. »

Kevin, qui s’est réjoui de pouvoir collaborer à nouveau avec Guillaume (ils avaient déjà œuvré ensemble au ballet Le Petit Prince), abonde dans le même sens. « Il y a quelque chose de très satisfaisant à voir la musique et la chorégraphie prendre forme ensemble », affirme-t-il. « J’ai senti la passion qui animait tous les participants à ce projet. »

RENCONTR3S offrait également à six artistes talentueux une occasion d’enrichir le répertoire des arts de la scène au Canada. « La création est au cœur des activités du CNA », rappelle Cathy Levy, productrice générale de Danse CNA. « Nous veillons à mettre nos artistes canadiens à l’honneur en tout temps. »

Artiste canadien lui-même, Kevin souligne l’importance de tels débouchés. « Notre culture est florissante quand les artistes canadiens ont la chance de s’épanouir de la sorte », fait-il remarquer. « À travers l’histoire, les grandes œuvres qui nous habitent ont d’abord été des créations, généralement commanditées. Les projets comme RENCONTR3S sont un moyen d’encourager les artistes à créer, et la magie peut naître de cette démarche créatrice. »

Kevin a déjà eu l’occasion de créer au CNA auparavant. En 2011, il a pris part au défunt Programme des compositeurs de l’Institut estival de musique (IEM) où il a eu la chance d’écrire une pièce pour une formation de chambre. « Le processus de répétition était très rigoureux », se remémore-t-il. « Imaginez : se lever chaque matin avec devant soi trois heures de répétition, et quatre heures d’échanges avec des mentors et d’autres jeunes compositeurs. C’était la première fois que je pouvais approfondir à ce point le processus de création, et j’en suis sorti revigoré. »

C’est l’appui des donateurs qui rend possibles de tels débouchés, menant à la création de nouvelles œuvres qui font honneur au Canada sur la scène mondiale. « Des projets comme RENCONTR3S », conclut Kevin, « exigent un acte de foi de la part du donateur qui se dit : ‘Je crois en cette vision. Je suis prêt à appuyer la création parce que j’estime que les artistes devraient pouvoir collaborer et explorer de nouvelles avenues dans un contexte qui favorise au maximum l’épanouissement artistique.’ Du fond du cœur, merci. »

Pour le plaisir de vos oreilles, un enregistrement des trois partitions originales de RENCONTR3S sera disponible à compter du 22 septembre 2017.

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu