L’art de répandre la joie

S’il fallait décrire à un extra-terrestre fraîchement débarqué sur Terre à quoi ressemble un débordement de joie humaine, on trouverait un bon exemple dans la réaction de Kyle durant une classe donnée par Elizabeth Simpson dans le cadre du Cercle musical du Centre national des Arts.

Nous sommes dans une école secondaire publique comme les autres. Kyle est assis, une jambe repliée sous l’autre, et fixe avec de grands yeux Elizabeth Simpson, qui parle tranquillement à la demi-douzaine d’élèves regroupés autour d’elle. Elle est venue offrir son expertise comme musicienne de l’Orchestre du CNA. Elle tient dans sa main l’embouchure de son instrument, le cor.

Les ateliers du Cercle musical du CNA destinés aux enfants, adolescents et adultes atteints d’un trouble du spectre autistique sont donnés dans des écoles et des locaux d’organisations communautaires, en partenariat avec le Lotus Centre for Special Music Education et le Conseil scolaire du district d’Ottawa-Carleton. Deuxième cor à l’Orchestre du CNA, Elizabeth Simpson partage sa passion pour la musique avec les jeunes, qu’elle invite à essayer des instruments et à explorer l’univers des sons. Chaque série d’ateliers se termine par un concert interactif donné par un ensemble de musiciens de l’Orchestre du CNA.

De retour en classe. Les élèves essaient depuis un moment de faire vibrer leurs lèvres en émettant un son de moteur. Et ils s’apprêtent maintenant à reproduire le même son, cette fois dans l’embouchure.

C’est le tour de Kyle.

Il devient rouge écarlate quand Liz s’approche de sa chaise. Il a tellement hâte d’essayer. Quand il arrive à faire sortir un vrai « tut » de l’embouchure, il trépigne sur sa chaise et répète, fou de joie : « buzz », « buzz ».

Elizabeth passe d’un participant à l’autre, cette fois avec l’embouchure bien fixée au cor étincelant.

Kyle, surexcité, déploie tous les efforts du monde pour garder son sérieux et arriver à placer ses lèvres de manière à faire sortir un son.

Il réussit à tirer une belle note claire. Applaudissements. Il saute de joie, le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Ses battements de main sont repris en écho par tout le groupe. Nous sommes tous émerveillés par cet élan de joie spontané exprimé sans retenue.  

« Les élèves du Programme pour jeunes autistes de l’École secondaire technique d’Ottawa ont la chance de faire des expériences merveilleuses, en classe et à l’extérieur, grâce à des enseignants enthousiastes, ce qui leur sert non seulement sur le plan académique mais aussi dans la vie de tous les jours, fait remarquer Elizabeth. Je me trouve choyée d’avoir pu leur faire découvrir les instruments à cuivre de l’orchestre. Les élèves ont maintenant hâte de venir entendre le Quintette de cuivres Rideau Lakes dans le Salon du CNA. Je suis si excitée pour eux, car je sais qu’il est difficile de trouver mieux comme expérience musicale. » 


Menu