50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça! (Compte à rebours :
)

Des élèves discutent du Projet musical Rita Joe

Dans son autobiographie, Rita Joe appelle les jeunes autochtones à trouver leurs voix, à partager leurs histoires et à célébrer leurs talents. Inspiré par cette idée, le Centre national des Arts a invité des enseignants et des élèves de cinq collectivités autochtones à créer une chanson d’après le poème I Lost My Talk (J’ai perdu ma langue) de Rita Joe.

« C’était une forte personnalité », dit Dolcy Meness, élève à l’école secondaire de Kitigan Zibi. « Comment elle est arrivée à ce poème. Elle a traversé tout ça sans perdre l’espoir. »

La musique tient une place importante dans la vie de tous les élèves qui ont participé à ce projet. Par leur chanson, ils espèrent donner une voix à d’autres jeunes. « La musique, c’est ma façon à moi de relâcher mes émotions », explique le guitariste Robert Meness. « Cette chanson qu’on vient d’écrire, comment dire, elle nous donne une voix. Je pense qu’elle va en inspirer beaucoup à s’élever contre le racisme. »


Événements connexes

Menu