Rendez-vous à l’hôtel : la danse en toute intimité

Le Festival Danse Canada (FDC) redéfinit les limites de la danse comme forme d’expression artistique. Le Festival offre une fois de plus cette année une programmation unique et diversifiée. Parmi les hauts faits de l’édition 2016, mentionnons les prestations de La 2e Porte à Gauche. Le collectif montréalais fait appel à des artistes de différents horizons pour développer de nouvelles façons de présenter la danse.

Les 10 et 11 juin à Ottawa, la compagnie propose l’œuvre novatrice Rendez-vous à l’hôtel, dans laquelle les spectateurs passent d’une chambre à l’autre pour assister aux quatre duos au programme. L’interprète Guillaume Rodrigue avoue qu’un spectacle dans une chambre d’hôtel présente des défis artistiques intéressants. « Il faut trouver d’autres façons d’aller rejoindre le public, dit-il, parce que justement le public est tout de suite dans ta face. Donc il faut essayer de jouer avec ça, il faut trouver des moyens pour essayer de rendre l’expérience aussi  “fun“ que si t’étais sur une scène. »

Étant donné la proximité des interprètes et de l’auditoire, les spectateurs peuvent constater de visu la force physique que demande une prestation de danse. « En une soirée, on présente la pièce quatre fois, et chaque prestation s’enrichit de l’expérience qu’on a acquise de la fois précédente, affirme Peter Trosztmer. C’est tout un défi. Et l’idée de refaire face au même défi encore et encore, c’est trippant. »


Menu