Hommage au maestro : Le chef d’orchestre Mario Bernardi sera honoré de façon permanente au CNA

Maestro Mario Bernardi, C.C.

Maestro Mario Bernardi, C.C.

Photo : Malak Karsh

On ne s’attend guère à croiser les membres de l’Orchestre du CNA dans un endroit pareil. Mais les membres du Quintette à vent se trouvaient ce jour-là à la Villa Colombo, une residence pour personnes âgées, pour une raison bien particulière. Ils rendaient visite à Mario Bernardi, le chef fondateur de l’Orchestre du CNA, et donnaient un concert en son honneur.

« Nous lui avons joué ses pièces favorites et il en a été visiblement ravi », raconte le basson solo Christopher Millard. « Il souriait avec béatitude, c’était plutôt charmant. J’étais heureux d’avoir la chance de le remercier publiquement pour tout ce qu’il a fait pour moi, ce qu’il a fait pour les musiciens et pour les auditoires. » Mario Bernardi est entré en poste au CNA en 1969, à la naissance de l’Orchestre du CNA. Il en est devenu le directeur musical en 1971, poste qu’il a occupé jusqu’en 1982. « Mario [Bernardi] a tout défini dès le départ, explique Christopher.

Il a fixé la norme en termes de justesse, de précision et d’équilibre. De cela a découlé une certaine tradition qui s’est perpétuée au CNA. Il reste suffisamment de musiciens qui ont vécu tous les changements au fil des ans pour que perdurent les standards élevés qu’il a laissés en héritage. »

En reconnaissance de son apport exceptionnel, le CNA a voulu rendre hommage à Mario Bernardi de son vivant en lançant deux initiatives. Il a commandé un buste en bronze à l’artiste canadienne Ruth Abernethy, et a passé commande d’une nouvelle pièce d’orchestre intégrale en son honneur à la compositrice Ana Sokolovic. L’Orchestre du CNA présentera l’oeuvre en création mondiale dans le cadre d’une prochaine saison.

« Quand j’étais dans la vingtaine et dans la trentaine, Mario [Bernardi] était le plus éminent chef d’orchestre canadien, se souvient Christopher. Bien des members de notre auditoire se souviennent de sa direction musicale. Je me réjouis de ce qu’il puisse constater lui-même, à l’occasion de cet hommage, qu’il est encore admiré et aimé au CNA. »

Le CNA accepte les dons pour financer le buste commémoratif et la commande d’une nouvelle pièce orchestrale. Pour faire un don : cna-nac.ca/hommageaBernardi ou 613 947-7000, poste 315.

Cet article est tiré de l’édition du Printemps 2013 de Panorama.

Diana Boehm

Menu