Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 20 mai 2021.

Profil de donateur : Barb Newbegin

Barb Newbegin

Barb Newbegin l’affirme haut et fort : « Il faut donner à son prochain. » Cette philosophie explique pourquoi elle donne généreusement et s’implique auprès des organismes qu’elle affectionne. C’est aussi pourquoi elle a prévu un legs testamentaire pour la Fondation du Centre national des Arts.

Née à Calgary, Barb a habité un peu partout à travers le pays en raison de son père qui œuvrait au sein de l’Aviation royale canadienne. Lorsque son père a pris sa retraite, la famille s’est établie à London, en Ontario, où Barb a obtenu sa maîtrise en mathématiques en 1972 de University of Western Ontario. Elle a ensuite déménagé à Ottawa pour le travail, et y habite depuis. Son emploi de statisticienne au sein de la fonction publique était exigeant, et les temps libres étaient rares. Par conséquent, ses visites au CNA étaient limitées au cours de ses 35 ans de carrière. Toutefois, depuis sa retraite, son horaire est beaucoup plus flexible. Avec l’encouragement et l’accompagnement de ses amis, Barb est devenue une fidèle adepte.

« C’est la musique classique qui m’a d’abord attiré au CNA , affirme Barb, «et les superbes prestations me portent à ce jour. » Elle a entendu plusieurs interprètes formidables au fil des ans, dont la pianiste classique Angela Hewitt et le violoniste James Ehnes. Barb est également une grande amatrice des installations nouvellement rénovées et bonifiées. « Les rénovations sont superbes, et les installations sont plus belles et pratiques que jamais ».

Barb souhaite particulièrement appuyer les jeunes artistes au Centre national des Arts. Elle croit fermement dans l’importance de donner des assises solides aux générations futures, et fait tout en son possible pour assurer que cela se produise. Selon Barb, ce sont ses parents qui lui ont donné l’exemple de redonner. Les deux donnaient de leurs temps et ressources sans compter, et aujourd’hui Barb leur emboîte le pas. Elle est notamment très active au sein du club d’Ottawa de la Fédération canadienne des femmes diplômées des universités, et siège au conseil d’administration du club. Bien entendu, elle poursuit également son appui et son implication au sein du Centre national des Arts.   

Depuis qu’elle a fait les arrangements pour son don, Barb encourage tout le monde à prévoir un don à la Fondation du Centre national des Arts dans leur succession. « Après tout, dit-elle avec un sourire, vous ne pourrez pas l’emporter avec vous! Mais blague à part, un legs testamentaire est la façon idéale de redonner à un organisme qui fait tellement pour encourager les arts et la culture canadiens. »  Barb a demandé à ce que son futur don soit utilisé pour encourager les jeunes artistes, et la Fondation du Centre national des Arts se fera un plaisir d’assurer que ce soit le cas. Pour Barb, il est extrêmement réconfortant de savoir qu’elle continuera d’appuyer les jeunes artistes bien au-delà de son départ.

Pourquoi ne pas faire comme Barb Newbegin et inclure un don à la Fondation du Centre national des Arts dans vos plans de succession? Vous choisissez le montant, et la façon dont vous souhaitez que le CNA l’utilise. L’équipe de la Fondation sera ravie d’explorer avec vous des idées pour assurer que vos désirs philanthropiques deviennent réalité.

Merci, Barb, pour vos nombreuses années de fidèle soutien envers le Centre national des Arts. Et merci à vous d’inclure un legs testamentaire à l’égard de la Fondation du CNA dans vos plans de succession.

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu