50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça! (Compte à rebours :
)

Derrière le rideau

De g. à dr. : Christopher Morris, Andrew Moodie, Stuart Hughes © Andree Lanthier

Pour remercier les donateurs de la Fondation du Centre national des Arts de leur soutien à la diffusion, à la création et à la transmission des savoirs partout au Canada, la Fondation leur offre de nombreux avantages, dont celui d’assister à des causeries et à des répétitions publiques.

Les membres du Cercle des donateurs ont eu l’occasion récemment de jeter un coup d’œil derrière le rideau de deux représentations, la première fois en compagnie du compositeur Mark Neikrug, et la seconde avec le metteur en scène David Ferry.

Avant de prendre part à une répétition publique de son Concerto pour basson, Neikrug a expliqué aux mécènes pourquoi son œuvre ne porte sur rien en particulier. Il utilise plutôt le son pour transmettre aux spectateurs des émotions difficiles à décrire. Quand il compose, Neikrug le fait devant un auditoire imaginaire. Il le voit en train d’écouter et il se questionne sur ce qu’il souhaite lui faire découvrir. Il avoue que, si ces 50 dernières années avaient été libres de tout malheur, ses œuvres n’auraient jamais vu le jour. Et en effet, le premier mouvement du Concerto pour basson exprime sa mélancolie devant l’état du monde actuel.

Le président américain George W. Bush et un groupe de décideurs sont à l’avant-scène de Stuff Happens, une pièce de David Hare qui met à jour les jeux de coulisse ayant mené à l’invasion de l’Irak en 2003. Le metteur en scène David Ferry a révélé aux membres du Cercle des donateurs qu’à la création de la pièce en 2004, Hare avait été fortement critiqué pour ses propos politiques – aujourd’hui considérés comme fondés – selon lesquels des politiciens auraient profité du chaos entourant les événements du 11 septembre pour pousser de l’avant leur programme politique. Ferry affirme que la pièce est toujours pertinente aujourd’hui, tout particulièrement en ce qui a trait aux mesures de sécurité accrues mises en place par les gouvernements en réponse à des incidents comme la fusillade à Paris. Selon lui, Stuff Happens nous rappelle que nous devons répondre des actes de nos chefs élus.    

Un merci tout particulier au commanditaire des répétitions publiques et des avant-premières Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend possibles ces rencontres privilégiées à l’intention des donateurs de la Fondation du CNA.

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Événements connexes

Menu