Les artistes canadiens sont à l’avant-scène de la quatrième saison de CNA Présente

© Rémi Thériault

Il y a environ trois ans de cela, le Centre national des Arts lançait, en collaboration avec BMO Groupe financier, CNA Présente, une série de concerts entièrement consacrée aux artistes canadiens de la chanson, autant des légendes d’aujourd’hui que des icônes de demain.

Pour la productrice Simone Deneau, l’expérience de créer quelque chose de complètement nouveau sur la scène musicale canadienne a été dès le début « absolument extraordinaire ».

« Je ne crois pas qu’il existe rien de tel au Canada – une série exclusivement canadienne… Maintenant partie intégrante du CNA, ce volet de programmation s’inscrit au cœur de nos objectifs, qui consistent à présenter des artistes de partout au Canada sur la scène nationale. »

CNA Présente a connu une belle expansion depuis sa saison inaugurale en 2011-2012. En trois ans, on y a pratiquement doublé le nombre d’interprètes invités, et la série propose une programmation dynamique alignant aussi bien des artistes de la relève que des vedettes établies comme Diana Krall, Ariane Moffatt, Blackie and the Rodeo Kings, Oliver Jones et, en 2014, Robert Charlebois et Sarah McLachlan.

« Le CNA est probablement la principale vitrine des arts de la scène au Canada. En tant que scène nationale, nous nous attachons à présenter les sommités musicales d’ici », fait remarquer Simone Deneau. « Les artistes émergents sont ravis de jouer dans la cour des grands, parmi des pointures comme Ginette Reno et Diana Krall. Quant à nos auditoires, ils ont droit à un formidable échantillon de la richesse et de la diversité des talents canadiens. »

CNA Présente réinvite régulièrement des artistes à mesure que leur carrière évolue. David Myles par exemple, qui avait fait ses débuts au CNA en 2010 au moment où la série prenait forme, est revenu l’an dernier et sera là de nouveau en décembre 2014, cette fois dans un concert de Noël. Salomé Leclerc, qu’on a pu applaudir une première fois au CNA en février 2013, nous revient cette année avec un groupe plus imposant et des sonorités plus mûres.

Le producteur associé Xavier Forget, aux commandes de la programmation francophone de la série, affirme pour sa part que les liens tissés avec les artistes émergents forment l’ADN de CNA Présente.

«Les voir grandir nous comble! »

« Les artistes évoluent, et c’est là le côté qui nous intéresse, dit-il. Nous ne sommes pas qu’une escale parmi d’autres. Nous sommes réellement un carrefour où les artistes canadiens aiment revenir. Les voir grandir nous comble! »

 CNA Présente s’associe également avec les « Révélations » de Radio-Canada, prix qui récompensent des artistes francophones dans quatre catégories : musique du monde, jazz, auteur-compositeur-interprète et musique classique. La saison dernière, Mamselle Ruiz, le Trio Jérôme Beaulieu et Les Sœurs Boulay ont ainsi pris l’affiche au CNA.

« On voit les artistes progresser, tout spécialement ceux qui bénéficient du soutien de la Slaight Family Foundation pour artistes émergents. Certains, comme Les Sœurs Boulay, évoluent sur le circuit professionnel depuis à peine un ou deux ans. À leur retour au CNA, on a pu constater tout le chemin qu’elles ont parcouru. Tout comme l’aide qu’apporte au développement d’œuvres théâtrales la directrice artistique du Théâtre anglais Jillian Keiley, CNA Présente s’inscrit dans un processus de développement. »

Les Scènes comme source d’inspiration

Mordue de la musique contemporaine d’ici, Simone Deneau affirme qu’on assiste depuis 10 ans à une véritable « explosion » de la musique canadienne. En 2003, elle avait programmé une partie du volet musical de la Scène atlantique, tout premier des festivals Scènes du CNA mettant en vedette des artistes d’une région donnée du pays. Ces festivals, qui attirent de nouveaux auditoires et génèrent une couverture médiatique nationale, comptent parmi les initiatives qui ont inspiré la création de CNA Présente. Rien que par leur talent, ces artistes suscitent une folle envie de les voir revenir.

« Nous parcourons le Canada d’un bout à l’autre avec les Scènes, mais bon nombre des artistes qui y prennent part ne remonteraient pas sur nos scènes, si ce n’était de CNA Présente », fait remarquer Simone. Ainsi par exemple, deux têtes d’affiche de CNA Présente en 2014 sont issues de Scènes précédentes : Buck 65 (Rick Terfry, animateur de l’émission Drive à CBC Radio) a fait la Scène atlantique et Tanya Tagaq, celle du Nord.

Ce qu’en pensent les artistes

Xavier Forget explique que l’un des objectifs initiaux de la série était de conférer aux artistes un « sceau d’approbation », un peu comme l’inscription « VQA » sur un vin, et de faire en sorte que le CNA, par sa prestance et sa crédibilité, aide les artistes à obtenir des engagements.

Pour Royal Wood, figure bien connue de CNA Présente, ce sceau a un poids réel.

« Monter sur scène devant une salle comble au Centre national des Arts a été une expérience tellement spéciale, tellement énergisante, raconte-t-il. La chance que j’ai aujourd’hui de me produire sur les scènes du monde entier, je la dois en partie à la notoriété internationale du CNA. Quand on a pris l’affiche au CNA, on peut viser haut. » 

Si les artistes adorent se produire dans le cadre de CNA Présente, c’est aussi en raison du professionnalisme de son équipe, qui traite tous les artistes sur un pied d’égalité; en raison aussi de la qualité du son et … des spectateurs, qui sont vraiment attentifs.

Bref, c’est bien différent des spectacles dans les bars.

Xavier se rappelle d’un spectacle qu’a donné l’auteur-compositeur-interprète Justin Rutledge au CNA en 2010, année avant l’inauguration officielle de CNA Présente. À un moment donné, il s’est arrêté de jouer et a dit : « Désolé, je ne suis pas habitué d’avoir devant moi des gens qui écoutent vraiment ce que je chante! »

« C’est une remarque que j’entends tout le temps », dit Xavier.

Simone est profondément reconnaissante à BMO Groupe financier et à la Slaight Family Foundation pour leur appui.

« Cette série ne serait pas possible sans BMO, qui est à nos côtés depuis le tout début. Nous sommes choyés de l’avoir comme commanditaire en titre. Quant à la Slaight Family Foundation, elle nous a permis d’amener sur nos scènes certains des plus formidables artistes émergents. »

Programmation de l’automne 2014

Simone Deneau place tout en haut de sa liste d’incontournables pour 2014 le groupe folk Timber Timbre, l’artiste de country alternatif Doug Paisley, l’interprète de chant de gorge Tanya Tagaq, l’auteure-compositrice-interprète de Montréal Alejandra Ribera, sans oublier David Myles et Lynn Miles, qui présenteront chacun un spectacle de Noël. Pour Xavier Forget, les noms à ne manquer sous aucun prétexte sont entre autres la très théâtrale Klô Pelgag, le groupe folk Les Chercheurs d’or et le grand auteur-compositeur-interprète Daniel Lavoie.


Menu