Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour de novembre 2020.

Karen Donnelly et un hommage en 32 trompettes

Karen Donnelly

Le mois dernier, 32 des plus grands trompettistes du monde se sont virtuellement réunis pour rendre hommage au personnel médical en première ligne de la lutte contre la COVID-19. Leur prestation de la pièce A Hope for the Future de Matt Catingub a déjà été visionnée plus de 220 000 fois.

Les participants – vedettes de jazz, de musique classique et militaire, éducateurs et membres du groupe Dave Matthews, notamment – sont originaires de quatorze pays différents. Karen Donnelly, trompette solo de l’Orchestre du CNA, est du nombre.

Jens Lindemann a piloté le projet. Ce soliste reconnu à l’échelle internationale et ancien membre de l’ensemble Canadian Brass a rencontré Karen pendant leurs études à l’Université McGill. Ryan Anthony, trompette solo de l’Orchestre symphonique de Dallas et lui aussi ancien membre de Canadian Brass, a été sa source d’inspiration : atteint du cancer, il se produit de sa chambre d’hôpital dans la vidéo, et a créé la fondation Cancer Blows pour améliorer les traitements contre le cancer et soutenir la recherche pour vaincre la maladie.

« Jens voulait faire quelque chose pour Ryan, souligne Karen, et pour les personnes qui, comme lui, sont vulnérables à la COVID-19. Il souhaitait également rendre hommage aux professionnels de la santé. Jens connaît tout un chacun dans le monde de la trompette et espérait rejoindre le plus grand nombre de pays possible. Vous verrez qu’il a rassemblé un groupe très diversifié pour cette vidéo. »

Karen et Ryan se connaissent bien. Ils se sont produits ensemble au festival de musique de Sun Valley, en Idaho. « Ryan est un homme très gentil et optimiste, dit-elle. Il a les pieds sur terre. On dirait que la trompette est facile pour lui. Il peut tout jouer! Jusqu’à récemment, il continuait à jouer malgré la maladie; il avait un traitement de chimiothérapie en après-midi et participait à un concert en soirée! »

La pièce choisie a été divisée en six sections et double l’octave. « Jens nous a envoyé les différentes parties, affirme Karen, et on pouvait enregistrer celle de notre choix. Si on voulait faire un solo, on pouvait. J’ai enregistré ma partie dans ma cuisine, parce que c’est là que j’ai la meilleure acoustique.»

C’était un honneur, pour Karen, de faire partie d’un tel groupe d’interprètes : « Mike Downes est le plus grand joueur de trompette basse du monde! Il y avait aussi Andreas Tofanelli (Italie), Al Muirhead (Calgary) et Wayne Bergeron, qui est au sommet de la trompette solo au cinéma; il a joué dans pratiquement tous les films des 20 dernières années! Et d’extraordinaires femmes étaient là, telles Ingrid Jensen, Mary Bowden et Amy McCabe. Je frémis quand j’entends le résultat! »

Regarder la vidéo A Hope for the Future.


Menu