Nicolas Altstaedt © Marco Borggreve

Le Concerto pour violoncelle de Schumann

Focus: Clara, Robert, Johannes

2023-09-14 20:00 2023-09-14 23:00 60 Canada/Eastern 🎟 CNA : Le Concerto pour violoncelle de Schumann

https://nac-cna.ca/fr/event/33721

Événement en personne

Le festival Focus : Clara, Robert, Johannes célèbre la longue amitié qui a uni Clara Schumann, Robert Schumann et Johannes Brahms. Ces trois artistes qui se sont encouragés et inspirés mutuellement ont vécu des existences où se mêlaient une créativité débordante, une incertitude troublante et, peut-être même, un amour à sens unique.  - Clara Wieck Schumann donne son premier...

Read more

Salle Southam ,1 rue Elgin,Ottawa,Canada
jeudi 14 septembre 2023
20 h HAE
Nicolas Altstaedt © Marco Borggreve
Musique Musique classique Chefs-d’œuvre Violoncelle Voix Festival
  • CLARA WIECK SCHUMANN An einem lichten Morgen
  • CLARA WIECK SCHUMANN Geheimes flüstern hier und dort
  • CLARA WIECK SCHUMANN Liebeszauber
  • ROBERT SCHUMANN Concerto pour violoncelle
  • JOHANNES BRAHMS Symphonie no 1 en do mineur, op. 68
  • Événement en personne
  • Bilingue

Le festival Focus : Clara, Robert, Johannes célèbre la longue amitié qui a uni Clara Schumann, Robert Schumann et Johannes Brahms. Ces trois artistes qui se sont encouragés et inspirés mutuellement ont vécu des existences où se mêlaient une créativité débordante, une incertitude troublante et, peut-être même, un amour à sens unique. 

-

Clara Wieck Schumann donne son premier concert à neuf ans et devient ensuite une pianiste de concert renommée dont la carrière s’étendra sur plus de 61 ans. Elle est également une compositrice accomplie, particulièrement en lieder (chansons d’art), dans lesquelles elle incorpore ses poèmes favoris. 

Le Concerto pour violoncelle en la mineur de Robert Schumann n’a jamais été présenté de son vivant. Ce n’est qu’en avril 1860, quatre ans après le décès du compositeur, qu’a lieu la première de l’œuvre. Elle reste d’ailleurs assez méconnue pendant des décennies, mais devient un incontournable du répertoire de concerto au vingtième siècle. Ce soir, la lumière des projecteurs se braquent comme il se doit sur ce tendre concerto pour violoncelle, interprété par le violoncelliste franco-allemand Nicolas Altstaedt.

Selon Clara et Robert Schumann, Johannes Brahms est l’héritier naturel de l’art symphonique de Beethoven. Cet éloge perturbe pourtant Brahms qui déclare : « Je n’écrirai jamais de symphonie. Vous n’avez pas idée de ce qu’on peut ressentir quand on se trouve dans l’ombre d’un géant de cette trempe. » Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que Brahms a pris au moins 14 ans pour achever sa première symphonie et l’a révisée des années durant. Néanmoins, dans sa forme finale, la Symphonie no 1 de Brahms est un chef-d’œuvre sans pareil.

Nicolas Altstaedt © Marco Borggreve