Rêve et défi : les finales du Concours de la Bourse de l’Orchestre du CNA

© Dwayne Brown

« Détendez-vous. Personne ne cherche à vous prendre en défaut. Les jurés souhaitent vous voir donner le meilleur de vous-même. » – Tiré des « Conseils pratiques » aux concurrents du Concours de la Bourse de l’Orchestre du CNA

Quand on aspire à une carrière en musique classique, il faut croire en ses rêves.

Mais il faut aussi se mesurer aux autres.

Les concours peuvent contribuer à financer votre formation, et vous attirer une reconnaissance très utile pour lancer une carrière. 

Ils peuvent aussi être éprouvants. Le coeur bat plus vite. On a chaud; on a froid. Les mains tremblent.

Mais quand un concours s’est déroulé rondement, on peut en retirer des bienfaits insoupçonnés.

Tenu pour la première fois en 1981, le Concours de la Bourse de l’Orchestre du CNA vise à encourager la quête d’excellence des jeunes instrumentistes de la Région de la capitale nationale qui aspirent à faire carrière comme musiciens d’orchestre. La Bourse n’est qu’un exemple des nombreux efforts déployés par le CNA pour offrir de la formation aux artistes et agir comme catalyseur en matière d’éducation. 

Chaque année, un jury désigne les lauréats au terme d’un processus d’auditions et du concours proprement dit. Grâce à la croissance du Fonds de fiducie de l’Orchestre du CNA et à la générosité d’organismes privés et de particuliers, le total des prix s’élève maintenant à 19 000 $. Le premier prix, la Bourse de l’Orchestre du CNA, d’une valeur de 7 000 $, est remis au candidat le plus méritant.

Après une ronde de prestations exceptionnelles, les lauréats du Concours de la Bourse de l’Orchestre du CNA 2014 ont finalement été annoncés.

Sélectionnés dans le cadre d’auditions le weekend précédant, huit finalistes se sont produits au Studio du CNA devant un public et un jury composé de six musiciens de l’Orchestre du CNA et de deux invités spéciaux.

Les lauréats du Concours de la Bourse de l’Orchestre du CNA sont les suivants :

  • Bourse de l’Orchestre du CNA 2014 (7 000 $) – Lara Deutsche
  • Prix de la Fondation Harold Crabtree (5 000 $) – Bryan Cheng
  • Prix des Amis de l’Orchestre du CNA (3 000 $) – Erica Zheng
  • Prix Vic Pomer de l’Orchestre du CNA (2 000 $) – Christian Paquette
  • Prix Piccolo (1 000 $) – Roland Gjernes
  • Prix spécial de l’Orchestre du CNA récompensant la Meilleure interprétation de traits d'orchestre (1000 $) – Lara Deutsch
  • Des mentions honorables (225 $) ont été accordées à – Antoine Malette-Chénier, Olivier Brisson, Isabella Czyrnyj

Le comité et le jury de la Bourse étaient présidés par Roderick Bell, mélomane passionné, ancien ambassadeur du Canada en Jordanie et en Arabie Saoudite, et bénévole très actif au Centre national des Arts.

Parmi les anciens lauréats, on trouve Kenneth Simpson (percussions), Leah Roseman (violon) et Steven van Gulik (trompette), tous trois musiciens de l’Orchestre du CNA, ainsi que trois anciens de l’Institut estival de musique : Robert Uchida (violon), Reynaliz Herrera (percussions) et Thaddeus Morden (violoncelle).


Menu