Angélique : tout un pouvoir de transformation

Jenny Brizard © Sonia Bazar | Philip Malizia

En ce début de printemps, le 21 mars dernier, le metteur en scène Mike Payette a discuté d’Angélique avec des donateurs du CNA, une pièce qui invite l’auditoire à réfléchir.

Mike a d’abord résumé la pièce de Lorena Gale et ses enjeux. Angélique, a-t-il dit, est basée sur des faits réels qui se sont déroulés au XVIIIe siècle en Nouvelle-France : une esclave noire du nom de Marie-Josèphe Angélique est accusée d’être à l’origine d’un incendie criminel ayant détruit un quartier marchand de Montréal. 

La pièce, a souligné Mike, se déroule dans un monde où passé et présent cohabitent, ce que rendent bien les dialogues et les costumes. Cette manipulation du temps donne à la pièce une dimension universelle, que l’on retrouve aussi dans les contes et les fables. Angélique est un phare dans la bataille contre l’injustice d’hier à aujourd’hui.

Pendant la foire aux questions, l’un des membres de l’auditoire a posé la question suivante : « Si l’on n’avait qu’une leçon à tirer d’Angélique, quelle serait-elle? » Comme il s’agit d’une pièce qui traite de vastes questions, Mike avait plusieurs éléments de réponse à proposer : « Une meilleure compréhension de l’histoire de l’esclavage au Canada; la capacité à croire en nous-mêmes; notre capacité à changer ». Mike a noté qu’Angélique réussit à trouver un certain équilibre, une certaine paix, malgré sa situation difficile. Bref, peu importe d’où l’on vient ou ce que l’on laisse derrière soi, on fait l’expérience de la vie avec ceux qui nous entourent et chacun peut faire le choix de s’épanouir.

Plus tard, les donateurs du CNA ont pris place au Théâtre Babs Asper avec en tête les paroles fascinantes de Mike : ils étaient prêts à être transportés et transformés par l’histoire d’une femme qui nous rejoint tous d’une manière ou d’une autre.

Angélique est une coproduction de Black Theatre Workshop (Montréal) et de Tableau d’Hôte Theatre (Montréal).

Nous remercions le commanditaire de nos répétitions publiques et avant-premières, Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend possibles ces rencontres privilégiées à l’intention des donateurs de la Fondation du CNA.

Parcourir des sujets similaires

Menu