Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour d'octobre 2020.

Casse-Noisette : quelques chiffres derrière la magie

Jennifer Gibson de l’Alberta Ballet dans Casse-Noisette. © Photo : Paul McGrath
Des artistes de l’Alberta Ballet dans Casse-Noisette © Photo : Gerard Yunker
Des artistes de l’Alberta Ballet dans Casse-Noisette © Photo : Charles Hope

L’Alberta Ballet compte parmi les nombreuses organisations artistiques canadiennes exceptionnelles auxquelles le Centre national des Arts s’associe. Sous la direction artistique de Jean Grand-Maître, la compagnie s’est fait connaître pour ses prestations de haute qualité et son répertoire imaginatif, qui comprend notamment de récentes collaborations avec kd Lang, Joni Mitchell et Elton John.

Alors que le CNA se prépare à accueillir pour les Fêtes l’opulente production de Casse-Noisette de l’Alberta Ballet – dont Edmund Stripe signe la chorégraphie –, nous avons choisi d’explorer un côté un peu moins connu de ce spectacle scintillant : les chiffres.

Les costumes

329 – Nombre de costumes confectionnés dans les ateliers de la compagnie à Calgary, et dans des studios de conception de New York, Montréal et Chicago.

137 – Nombre d’accessoires utilisés dans cette production

60 à 90  – Heures de travail requises pour confectionner un seul tutu.

100 – Verges (91,44 m) de tulle et de volant froncé utilisés.

3 500 – Coût en dollars de chaque tutu.

Les chaussons

3 à 7– Jours – durée de vie des pointes portées par les interprètes de Casse-noisette.

100 – Coût en dollars d’une paire de pointes.

100 000 – Budget annuel en dollars de l’Alberta Ballet pour l’achat de pointes.

L’athlétisme

1,5Tonnes de ballerines soulevées par un danseur masculin au cours d’une représentation.

2 – Durée en heures de Casse-noisette, l’équivalent de deux matchs de soccer joués l’un à la suite de l’autre.

32 – Nombre de fouettés en tournant qu’accomplit une ballerine au cours d’une représentation. (Le fouetté en tournant s’exécute sur place, sans dévier d’un millimètre. À la fin du spectacle, les pointes d’une ballerine sont chaudes au toucher, et tellement usées qu’elles ne peuvent plus être portées qu’en répétition.)

L’équipe

2, 4, 6, 4, 6 et 1Personnel en coulisses ou équipe volante requis pour une représentation de Casse-noisette :

2 personnes pour déplacer les accessoires
4 menuisiers de scène pour déplacer les décors
6 électriciens
4 cintriers pour changer les toiles de fond et déplacer les éléments de décor légers
6 costumiers
1 responsable du son

17 – Toiles de fond (de 75 pieds de largeur sur 35 pieds – 10,67 m – de hauteur) utilisées dans le spectacle.

 3 – Nombre de semaines requises pour produire une toile de fond, qu’elle soit peinte ou recouverte de tissus ou d’autres matériaux.

L’éclat

2008 – Année de la création de Casse-noisette à Calgary, avec des costumes de l’Américain Zack Brown, concepteur de costumes pour l’opéra et le ballet.

160 – Nombre de costumes pailletés que comporte la production, dont l’action se déroule en Russie impériale.

350 à 700 – Heures nécessaires chaque année pour l’entretien, la réparation, la reconstitution et l’ajustement des costumes.

3 500 – Coût approximatif, en dollars, de la confection de chaque costume. (Le moment de Casse-noisette que l’équipe de l’atelier de costumes préfère entre tous est la scène des flocons de neige : dans un cadre hivernal magique, les ballerines sont vêtues comme de petites tsarines en tutus romantiques.)

5 – Poids en livres du tutu de la fée Dragée (environ 2,27 kilos). Ce tutu classique comporte 13 couches de tulle et une couche de brocart de couleur crème, magnifiquement tissé de fil d’or.

6 000 – Nombre de strass en cristal Swarovski collés à la main sur les costumes portés dans cette production.

500 – Somme, en dollars, dépensée chaque année pour remplacer les strass qui tombent des costumes pendant les représentations.

35 – Nombre de perruques et postiches utilisées dans cette production.

Les vedettes du spectacle

60 à 80 – Nombre d’enfants recrutés pour danser dans Casse-noisette dans chaque ville où la production est présentée.


Menu