Les investissements du Fonds national de création n'ont pas de frontières

Tell Tale Harbour
Murmuration par Le patin Libre
Dreaming Roots par Yukon Firsts Nations © Cathy Archibould

Des premières d’un océan à l’autre et à l’international!

Grâce au soutien du Fonds national de création, les artistes du Canada continuent à créer des œuvres ambitieuses de calibre mondial.

Depuis sa création il y a cinq ans, le Fonds a investi dans le développement de près de 70 projets passionnants d’artistes et d’organisations artistiques de partout au Canada. Ces investissements changent la donne pour les artistes en leur permettant de profiter de plus de temps, de ressources et d’espace, des éléments essentiels pour créer des productions pleinement abouties.

Après une longue et difficile période de perturbation et d’incertitude, l’équipe du Fonds est emballée de voir autant de projets financés par le Fonds faire leur début très attendu sur la scène – et sur une patinoire, pour un des spectacles – partout au pays et dans le monde. Dans les prochains jours, trois productions exceptionnelles prendront l’affiche à Charlottetown, Whitehorse et Paris.

Tell Tale Harbour : première mondiale d’une comédie musicale

La première aura lieu à Charlottetown le 23 juin 2022, dans le cadre de la programmation du Festival de Charlottetown

Adaptée du scénario cinématographique de La grande séduction, de Ken Scott, Tell Tale Harbour est une nouvelle comédie musicale d’envergure inspirée du Canada atlantique et des gens résilients qui y habitent fièrement.  

Mis en scène par la directrice artistique sortante du Théâtre anglais, Jillian Keiley, et mettant en vedette le célèbre auteur-compositeur-interprète Alan Doyle, cette comédie musicale est menée par une équipe créative formée d’artistes réputés de la côte Est du Canada. La comédie musicale s’appuie sur les traditions d’art populaire de la région, et sur ses nombreux styles de danse et de musique pour célébrer les petites villes industrielles du Canada atlantique. Tell Tale Harbour sera présenté au Centre des arts de la Confédération jusqu’à la fin septembre.

Murmuration par Le Patin Libre : un phénomène international

La première aura lieu à Paris le 23 juin 2022, au Théâtre de la Ville.

Composé d’anciens patineurs et patineuses artistiques de haut niveau devenus innovateurs de mouvement, Le Patin Libre transforme la patinoire de hockey traditionnelle en scène dramatique de mouvements contemporains. Combinaison de vitesse, de précision et de chorégraphies complexes, leurs deux premiers spectacles, Vertical Influences et Threshold, ont été présentés partout sur la planète, attirant de nombreux éloges sur leur passage. 

Pour leur nouveau projet, le collectif montréalais rassemble un groupe beaucoup plus large de 15 patineurs et patineuses afin d’innover sur le plan chorégraphique. S’inspirant des nuées d’oiseaux, ce phénomène complexe dont font preuve les gros groupes d’oiseaux et de poissons, Murmuration explore ce qui motive ces animaux à s’associer et se dissocier à grande vitesse. 

Le public parisien aura droit à cinq représentations de cette production pleine d’énergie, qui se déroulera à la Patinoire d’Asnières-sur-Seine – Patinoire Olympique des Courtilles.

Dreaming Roots, du Yukon First Nations Culture and Tourism

Ce spectacle sera présenté pour la toute première fois au Centre des arts du Yukon, à Whitehorse, les 26 et 27 juin 2022.

Présenté dans le cadre de l’Arctic Arts Summit, Dreaming Roots est un projet pluriannuel qui réunit plus de 50 artistes autochtones issus du vaste territoire nordique qu’est le Yukon. L’objectif du projet et les thèmes abordés sont inspirés de la vision des communautés et de consultations menées auprès d’elles. Le projet donnera une tribune aux peuples des Premières Nations du Yukon qui pourront ainsi s’adresser à leur communauté et au monde. Ces voix feront écho aux processus de guérison et de réappropriation culturelle.

Sous la houlette d’artistes autochtones de renommée internationale, cette production multimédia pluridisciplinaire sera l’occasion de présenter de nouvelles œuvres de commande contemporaines, traditionnelles et hybrides. Récits et prestations individuelles et collectives seront réunis pour explorer les différentes générations des communautés des Premières Nations du Yukon.

En plus de ces trois spectacles percutants, deux autres projets financés par le Fonds ont pris l’affiche en première ce mois-ci. Creation Destruction, spectacle de danse et de musique multimédia de grande envergure, créé par la compagnie montréalaise Animals of Distinction, a été présenté dans le magnifique parc Trillium, dans le cadre de l’édition 2022 du Festival Luminato.

Le même soir était présenté pour la première fois au parc Lisgar de Toronto Intangible Adorations Caravan, un spectacle immersif et itinérant doublé d’une expérience cinématographique, combinant esprit carnavalesque, récit biographique teinté de fantasy, arts du cirque et culture des personnes en situation de handicap. Engagée en faveur d’un art public réellement accessible, la créatrice Lisa Anita Wegner, elle-même artiste en situation de handicap vivant avec la maladie mentale, travaille à l’élimination des obstacles posés par la pauvreté et les handicaps, qui empêchent trop souvent les communautés défavorisées d’accéder aux arts. Le spectacle sera offert aux communautés de la région du Grand Toronto tout au long de l’été.

Ce ne sont là que quelques-uns des projets présentés en première cette année; de nombreux autres feront leurs débuts dans les prochains mois. Comme le dit Alan Doyle :

« J’ai hâte d’ouvrir les portes, d’éteindre les lumières et de compter la mesure. C’est parti! »


Menu