La communauté de la Fondation du CNA contribue à porter Up to Low sur la scène nationale

© Sarah Hoy

Le jeudi 3 mai, la metteure en scène Janet Irwin s’est exprimée devant les donateurs de la Fondation du CNA au sujet de son adaptation d’Up to Low du romancier Brian Doyle, et de son périple jusqu’au Théâtre Babs Asper du CNA.

Le premier auditoire d’Up to Low a assisté à une lecture publique de l’adaptation dramatique à l’hôtel Brennan’s Hill à Low, au Québec, en 2014. L’année suivante, la pièce a été créée dans le petit Studio de la Cour des Arts, qui offrait au public un espace intime et chaleureux. À présent – en partie grâce aux donateurs de la Fondation du CNA – Up to Low a rejoint la scène nationale.

Grâce à au programme des Collaborations du Théâtre anglais du CNA, Janet a pu développer Up to Low pour que la pièce puisse être présentée au CNA. Ce développement a comporté une refonte complète du texte et de la scénographie, dans l’optique de préserver l’intimité atteinte à la Cour des Arts.

Janet s’est réjouie de ce que les dons recueillis aient permis à un petit spectacle local de prendre l’affiche sur une scène nationale, où il atteindra un plus vaste public. Elle a confié que l’un des principaux changements apportés au texte d’Up to Low depuis trois ans est qu’il a été resserré et ramené à un seul acte. De plus, la scène a été reconfigurée pour s’avancer au milieu du public, de manière à ce que celui-ci ait l’impression de prendre part à l’action. En fait, Janet a même invité des membres de l’auditoire à prendre place aux tables de café qui entourent la scène, et à apporter une consommation dans la salle, pour ajouter à l’atmosphère immersive. 

Les donateurs de la Fondation du CNA peuvent assurément se considérer eux-mêmes comme des éléments importants de la communauté d’Up to Low… vos dons ont aidé cette passionnante histoire de passage à l’âge adulte à croître pour atteindre de nouveaux auditoires.

Nous remercions tout particulièrement notre commanditaire des répétitions publiques et des avant-premières, Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend ces séances possibles pour les donateurs de la Fondation du CNA.

La Fondation du Centre national des Arts récolte des fonds en appui aux activités du Centre national des Arts liées à la diffusion, à la création et à la transmission des savoirs à travers le Canada.


Menu