Récits autochtones et réconciliation à l’avant-scène

Avec l’arrivée de la nouvelle année, le Centre national des Arts se prépare à mettre en valeur, sur toutes ses scènes, les voix artistiques autochtones canadiennes dans une perspective de réconciliation. Voici quelques événements à surveiller :

Première mondiale de I lost my talk

L’un des faits marquants de cette vitrine autochtone est la première mondiale, les 14 et 15 janvier, de la composition I Lost My Talk de John Estacio, interprétée à la salle Southam par l’Orchestre du CNA sous la conduite de son directeur musical, Alexander Shelley. Inspirée du poème éponyme de l’auteure et aînée mi’kmaq Rita Joe, l’œuvre multidisciplinaire immersive a été commandée pour l’Orchestre du CNA par la famille du très honorable Joe Clark pour souligner son 75e anniversaire.

Rita Joe a écrit son poème pour exprimer non seulement les souffrances et les chagrins de son expérience au pensionnat Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse, mais aussi son espoir et sa conviction de pouvoir inspirer les peuples autochtones et non autochtones de tout le Canada, en les accompagnant vers un lieu de ressourcement et de guérison. Touchés par le message de réconciliation pacifique de la poète, Alexander Shelley et Donna Feore, productrice et directrice du contenu créatif, ont conçu le projet de diffuser son puissant témoignage à travers une expérience symphonique unique en son genre alliant musique, danse et film.

Cette œuvre comporte un film de Barbara Willis Sweete, réalisatrice de renommée mondiale, réunissant dix danseurs des Premières Nations qui exécutent une chorégraphie de Santee Smith, membre du clan de la Tortue issue de la nation Kahnyen’kehàka de la Réserve des Six Nations, en Ontario.

Tourné sur les rives majestueuses de la baie Georgienne, en Ontario, ce film d’une grande beauté sera projeté sur les écrans qui entourent l’Orchestre – une installation conçue et mise en œuvre par la talentueuse équipe du studio de design visuel Turbine de Montréal. Le poème sera récité par l’actrice kuna et rappahannock Monique Mojica, tandis que l’Orchestre du CNA jouera la riche et émouvante partition de John Estacio.

Événements autochtones présentés au début de 2016

A Tribe Called Red 9 janvier

CNA Présente lance la nouvelle année avec une fête soulignant son 5e anniversaire, le 9 janvier dans le Foyer du CNA. La soirée mettra en vedette notamment le formidable groupe A Tribe Called Red. Le groupe, dont la musique reflète l’évolution contemporaine du pow-wow, est devenu l’un des visages de la renaissance de la jeunesse urbaine autochtone. Il défend son héritage et s’exprime sur les enjeux qui touchent les communautés autochtones, tout en restant à l’affût de ce qui se passe dans la musique populaire, la mode et l’art.

Projet musical Rita Joe 13 janvier

Le 13 janvier à la Quatrième Salle, le CNA lance le Projet musical Rita Joe, une initiative dynamique mettant à contribution de jeunes autochtones de partout au Canada dans des enregistrements et des prestations de chansons inspirées de poèmes de l’aînée. 

Jack Charles V The Crown du 14 au 16 janvier

Du 14 au 16 janvier, le Théâtre anglais du CNA présente, au Studio, Jack Charles V The Crown, une présentation autobiographique des plus divertissantes de la légende vivante australienne Jack Charles, dont l’enfance volée fait écho au triste sort des populations autochtones du Canada.

Exposition 100 ans de pertes du 14 au 30 janvier

La saisissante exposition 100 ans de pertes, qui vise à sensibiliser le public à l’héritage des pensionnats autochtones, sera présentée dans le Foyer du CNA du 14 au 30 janvier. Le vernissage de l’exposition (14 janvier) coïncide avec un panel dans la salle Panorama du CNA où seront justement abordés les arts dans le contexte de la réconciliation. Marie Wilson, Ph. D., commissaire au sein de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, agira comme modératrice de cet événement, qui accueillera comme panélistes Rachael Maza, célèbre metteure en scène australienne qui a signé la production de Jack Charles V The Crown, Joseph Boyden, auteur des romans primés Three Day Road et The Orenda, et le compositeur John Estacio. Le très honorable Joe Clark ouvrira la discussion de cet événement transmis en direct au cna-nac.ca/direct.

Going Home Star Truth and Reconciliation – du 28 au 30 janvier

Du 28 au 30 janvier à la salle Southam, Danse CNA présente Going Home Star – Truth and Reconciliation, une nouvelle commande du Royal Winnipeg Ballet du Canada dans une chorégraphie de Mark Godden et un texte de Joseph Boyden. Ce ballet poignant relate l’histoire d’amour d’Annie et de Gordon, un couple de jeunes autochtones contemporains qui s’efforcent d’assumer un passé dévastateur.

Florent Vollant – 30 janvier

Le 30 janvier, CNA Présente accueille sur la scène de la Quatrième Salle l’auteur-compositeur-interprète innu Florent Vollant, ancien membre du bien-aimé duo Kashtin qui s’est produit partout dans le monde.  

Moonlodge – 12 et 13 février

Les 12 et 13 février, la série d’événements se conclut à la Quatrième Salle avec Moonlodge du Théâtre anglais du CNA, classique du théâtre autochtone canadien. Cette nouvelle mouture de l’œuvre de Margo Kane est mise en scène par l’artiste en résidence 2014-2015 du CNA Corey Payette et met en vedette Paula-Jean Prudat, membre de l’Ensemble 2015-2016 du Théâtre anglais. 

Suivez le CNA sur Twitter @CNAduCanada et sur Facebook.
Joignez-vous à la conversation #ARCNA.


Menu