Repenser le rôle du producteur  

Un premier Rassemblement national des producteurs et productrices pour miser sur la force d’un réseau 

Une quinzaine de productrices et producteurs canadiens se réuniront du 30 novembre au 3 décembre au Centre national des Arts (CNA), afin de partager leurs connaissances et réfléchir aux différents enjeux auxquels ils sont confrontés et ainsi se projeter dans l’avenir. Fruit de deux années de recherches, ce premier Rassemblement national des producteurs et productrices a été développé par le Fonds national de création (FNC) du CNA en collaboration avec l’Université métropolitaine de Toronto (UMT).  

« L’idée est de bâtir un réseau de producteurs et de leur offrir un espace où ils peuvent réfléchir collectivement à la vision de leur métier dans le futur », explique Sarah Conn, associée artistique pour le FNC et conceptrice de la programmation du Rassemblement.  

« C’est une rare occasion d’aller en profondeur sur ce qu’est produire, sur ce métier qu’ils font et qui est si différent pour chacun d’entre eux, ajoute pour sa part Owais Lightwala, assistant professeur à UMT et concepteur de la programmation. Ils pourront créer des contacts, nourrir leur inspiration, mais aussi être challengés sur certains préjugés. » 

Si la pandémie a marqué l’industrie culturelle comme jamais, elle a aussi permis d’amorcer certaines réflexions dans le milieu. Le FNC et l’UMT se sont notamment penchés sur le rôle des producteurs dans les arts de la scène au Canada, et répertorié les compétences et les formations requises pour ce métier qui s’apprend encore sur le tas.  

Maillon manquant 

C’est quand il a commencé à enseigner à l’UMT, qu’Owais Lightwala a réalisé qu’il y avait très peu de formation offerte aux producteurs en début et en milieu de carrière au Canada.   

« Je me suis demandé pourquoi nous n’avions pas de formation. Et ce projet pilote s’appuie en partie sur plus d’une centaine d’entrevues que j’ai menées auprès de professionnels au Canada et à l’étranger, pour en apprendre davantage sur les programmes pour les producteurs. Pour savoir comment les former et cibler leurs besoins », précise le professeur adjoint. 

En parallèle de ces recherches soutenues par une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSHC), le FNC a constaté en investissant, jusqu'à ce jour, dans plus de 70 projets, que les compagnies n’avaient pas toujours de producteurs avec qui collaborer.    

« Pourtant, la majorité des projets financés sont les plus importants que les compagnies aient montés, affirme Sarah Conn, elle-même productrice. Et ils occasionnent inévitablement une augmentation importante de leur capacité et impliquent d’avoir recours à un producteur d’expérience pour coordonner toute la vision artistique. » 

Ainsi, pendant que l’équipe du FNC remplissait sa mission première en soutenant le processus créatif, elle a également cherché une manière d’aider l’infrastructure nécessaire pour faire naître cette vision. 

Événement collaboratif 

Ainsi, les producteurs qui assisteront au rassemblement sont tous des professionnels d’expérience dont les projets ont reçu un investissement du FNC. Les organisateurs se sont également assurés que les diversités géographiques, culturelles et disciplinaires soient représentées.   

« Il y a vraiment un bel échantillon des arts de la scène de partout au Canada », assure Owais Lightwala, qui travaillait avec le Why Not Theatre à Toronto, lorsque le spectacle Mahabharata a reçu l’appui du FNC en 2018.

Une équipe de trois facilitateurs d’expérience, Katja Sonnemann, fondatrice de l’Akademie für Performing Arts Producer (Berlin) et productrice indépendante, Heena Patel, fondatrice et PDG de MELA Arts Connect (Asheville, Caroline du Nord) et Pascale Joubert, directrice artistique et générale du Théâtre À tour de rôle (Carleton-sur-Mer), ont également collaboré à l’élaboration du programme et seront présents pour partager leur point de vue.

Dans un esprit collaboratif, les participants ont également contribué à l’élaboration de la programmation qui est axée sur trois principaux thèmes: Qu'est ce qu’un producteur?, Quelles sont les valeurs des producteurs? Et comment influencent-elles leur travail?

Même si les participants ne répondent pas à toutes ces questions au cours de la semaine, le rassemblement promet d’être une étape importante dans la création d’un réseau de production plus fort et offrira une meilleure compréhension de ce rôle unique qu’ils jouent pour amener sur scène le travail créatif. 


Si vous aimez cette histoire, vous aimerez aussi :

Menu