L’art de faire belle figure : atelier de maquillage et de coiffure pour ballerines

De jeunes danseuses apprennent les trucs du métier © Photo : Kirsten Andersen

Dix jeunes danseuses, chacune à sa table de maquillage, écoutent religieusement Skye Balfour-Ducharme et Alexandra Pera, de l’Alberta Ballet, leur faire la démonstration, étape par étape, de l’application de maquillage de scène. C’est ensuite à leur tour de s’exécuter. Au terme de la séance de deux heures, les ravissantes demoiselles, parées pour entrer en scène, se prennent en photo.  

« Elles y mettent beaucoup de sérieux », note Kirsten Andersen, coordonnatrice des activités de rayonnement au CNA. « Il faut dire que la danse est pour elles une passion, et pas qu’un passe-temps. Cet atelier leur montre comment se mettre parfaitement en valeur. »

Il s’agit d’une nouvelle initiative du volet Activités éducatives et de rayonnement de Danse CNA, où de jeunes interprètes apprennent à se coiffer et à se maquiller pour un spectacle professionnel. « Les participantes y découvrent les trucs du métier et gagnent confiance en elles pour passer du studio à la scène. Comme l’explique Kirsten : « C’est en regardant les autres qu’on apprend les rudiments de la coiffure et du maquillage, d’où l’immense intérêt de cet atelier, qui ouvre une fenêtre sur l’univers des ballerines. »

Cet article est paru dans le numéro de l’automne 2013 de Panorama.


Menu