Obeah Opera bénéficie du soutien du Fonds national de création

© Racheal McCaig

Elle est en développement depuis dix ans – une sensation musicale qui a déjà bénéficié de multiples ateliers et représentations, et d’une nomination aux prix Dora.

Cependant, Nicole Brooks tient à faire de sa création, Obeah Opera, une comédie musicale pleinement aboutie. Pour y arriver, elle a besoin d’une imposante distribution entièrement féminine, variée, capable de danser et chanter a cappella.

« La première fois que j’ai présenté mon idée à un organisme de financement, on m’a répondu : “s’il faut plus de cinq artistes, on ne peut pas vous aider”, relate-t-elle. On m’a priée de réfréner mes ambitions parce que le Canada ne produisait pas de comédies musicales à grand déploiement. Je m’y suis refusée. »

Grâce aux donateurs du Fonds national de création du CNA, Nicole n’a pas eu à réprimer ses ambitions. Obeah Opera est l’un des plus récents projets à avoir reçu un investissement du Fonds, lequel aide les artistes canadiens à créer de nouvelles œuvres ambitieuses.

« Ce que nous nous efforçons d’accomplir avec le Fonds, c’est de donner aux artistes l’occasion de se demander : “Et si l’on pouvait réaliser ce dont on rêve?”, explique Heather Moore, productrice artistique du Fonds. 

Dans le cas d’Obeah Opera, l’investissement du Fonds appuiera le travail dramaturgique. Il permettra aussi la tenue d’un atelier pour peaufiner le texte et la musique; celle d’ateliers approfondis réunissant le chorégraphe et la distribution; et celle d’une résidence et d’un atelier technique pour intégrer du contenu nouveau à la production finale.

La vision de Nicole sera finalement concrétisée et les auditoires pourront profiter d’une relecture énergique, entraînante et inspirante des procès des sorcières de Salem, du point de vue fascinant des femmes esclaves antillaises qui vivaient, elles aussi, dans cette ville.

Le spectacle Obeah Opera sera à l’affiche du Festival Luminato de Toronto en juin 2019.

 

Parcourir des sujets similaires

Menu