La nouvelle série Sessions de CNA Présente : une occasion sans pareille pour les artistes et les auditoires canadiens

Lynn Miles © Scott Doubt

Lynn Miles l’a senti à l’instant où elle a posé le pied sur la scène de la Salle Southam pour la première fois de sa carrière. L’auteure-compositrice-interprète lauréate d’un prix JUNO était là pour répéter ses chansons avec de nouveaux arrangements pour l’Orchestre du CNA.

« Je me suis sentie tellement soutenue et à mon aise », relate-t-elle. « La répétition m’a semblé aisée. C’était une nouvelle expérience pour moi, et l’Orchestre m’a épaulée du début à la fin. »

La répétition a été un succès, de même que le concert qui a suivi. « J’ai reçu tellement d’amour du public », se remémore Lynn. Me produire dans ma ville natale, dans ce qui équivaut, pour moi, à Carnegie Hall, accompagnée par l’Orchestre du CNA, représente un moment de ma carrière que je n’oublierai pas de sitôt. »

Le concert s’inscrivait dans le cadre de la nouvelle série de CNA Présente, intitulée Sessions; celle-ci permet à des artistes canadiens de se produire avec l’Orchestre du CNA à la Salle Southam. « Beaucoup d’artistes aspirent à de nouvelles expériences, telle une occasion de présenter un concert avec un orchestre », explique Heather Gibson, productrice générale de CNA Présente. « Parfois, les artistes arrivent avec leurs propres partitions; à d’autres occasions, nous commandons les arrangements, comme c’était le cas pour Lynn. Le répertoire des artistes en est enrichi, car ils disposent désormais de ces arrangements qui pourront être réutilisés avec d’autres orchestres. » 

Lynn a choisi Peter Kiesewalter, un directeur musical établi à New York, pour orchestrer ses chansons pour le concert. « J’ai donné carte blanche à Peter et il a créé de superbes arrangements », se réjouit Lynn. Il y avait des parties de cor auxquelles je n’aurais jamais pensé. Il y a quelque chose de vraiment fascinant à entendre sa propre chanson transformée grâce à la vision d’un autre artiste. »

Procurer des occasions semblables aux auteurs-compositeurs-interprètes canadiens est l’essence même de ce qu’est cette série, affirme Heather. « Les artistes en retirent un regard neuf sur leurs chansons et de plus vastes horizons artistiques », souligne-t-elle. Lynn possède un vaste répertoire, mais elle n’avait encore rien fait de ce genre. J’espère que ça lui ouvrira de nouvelles voies. »

La série Sessions a aussi ses bons côtés pour l’Orchestre, qu’elle expose à d’éventuels nouveaux publics, tout en lui donnant l’occasion de s’éloigner quelque peu de son répertoire courant. « Nous avons reçu des commentaires extrêmement positifs des musiciens de l’Orchestre du CNA », signale Heather. Ils étaient très heureux de la prestation de Lynn, et de cette occasion d’apprendre à mieux connaître ce volet de l’industrie musicale canadienne. »

Il y aura d’autres concerts de cette série dans l’avenir : Heather prévoit présenter trois ou quatre concerts par année, et elle encourage les admirateurs tant des artistes que de l’Orchestre du CNA à y assister. « C’est quelque chose d’exceptionnel que vous ne verrez qu’une fois », assure-t-elle. C’est une chance de découvrir un artiste et l’Orchestre sous un nouveau jour, de profiter d’une qualité artistique incomparable dans un cadre unique. »

Pour sa part, Lynn est reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience. « J’ai commencé à venir au CNA à dix-sept ans », dit-elle. Le concert de la série Sessions m’a permis de monter sur la même scène que Leonard Cohen, ce qui était merveilleusement inspirant. Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont donné cette chance, dont les généreux donateurs. Je vous dois l’un de mes plus beaux moments sur scène. »

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu