Les mythes sortent de l’ombre

Unikkaaqtuat © illustration Germaine Arnaktauyok; graphisme Heather Campbell

Inspirée de mythes fondateurs inuits, la production multidisciplinaire Unikkaaqtuat allie arts du cirque, théâtre, musique et vidéo. Jeux d’ombres et projections servent de toile de fond aux comédiens, musiciens et acrobates, qui transportent l’auditoire aux temps anciens où la vie ne connaît pas la mort, le jour ne connaît pas la nuit et l’Inuit ne connaît pas l’homme blanc.

« Quand une culture perd de vue ses propres mythes, c’est un signe qu’elle est en danger. »
Guillaume Ittukssarjuat Saladin, Artcirq

« Ce qu’on voulait, c’était garder vivants les mythes fondateurs », explique le codirecteur artistique de la troupe de cirque inuite Artcirq, Guillaume Ittukssarjuat Saladin. « Quand une culture perd de vue ses propres mythes, c’est un signe qu’elle est en danger. »

Saladin a fait carrière de sa passion pour la culture inuite et sa préservation. Il a cofondé Artcirq en 1998 à Igloolik, au Nunavut, en réponse au haut taux de suicide chez les jeunes. Sa compagnie a pour mission d’offrir aux enfants et aux adolescents des façons et des occasions de s’exprimer. Depuis sa création, le collectif d’arts de la scène s’est produit partout au Canada et au-delà dans des oeuvres originales fusionnant traditions culturelles et pratiques artistiques modernes. 

Présenté du 9 au 12 janvier par le Théâtre autochtone du CNA, Unikkaaqtuat réunit des artistes autochtones et non autochtones sous la conduite de musiciens et d’artistes d’Artcirq, de membres des 7 doigts de la main de Montréal et d’une équipe tout aussi diverse de concepteurs et de techniciens. La compagnie Taqqut Productions d’Iqaluit et son directeur Neil Christopher signent la composante vidéo du spectacle, créée à partir d’oeuvres de Germaine Arnaktauyok, artiste et illustratrice inuite reconnue internationalement.

La production bénéficie du soutien du Fonds national de création, qui investit annuellement jusqu’à 3 M$ en dons privés dans 15 à 20 nouvelles oeuvres canadiennes ambitieuses de théâtre, de danse, de musique et d’arts multidisciplinaires. Le Fonds offre aux artistes canadiens le temps, l’espace et les ressources dont ils ont besoin pour créer des oeuvres de haut calibre. Dans le cas d’Unikkaaqtuat, l’appui du Fonds s’est traduit par un investissement essentiel dans le temps alloué à la recherche et à la création, et a rendu possible des résidences à Igloolik et à Montréal.

Créé par une nouvelle génération de conteurs et d’interprètes du Nunavut et du Nunavik, Unikkaaqtuat met en lumière les talents d’artistes inuits à l’échelle nationale et internationale, et jette les bases de  collaborations interculturelles uniques tout en rendant hommage aux Inuits, à leurs traditions et à leur vision de l’avenir.


Événements connexes

Menu