Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour de septembre 2020.

Célébrons la Journée nationale des peuples autochtones et le Mois national de l’histoire autochtone au CNA

Germaine Arnaktauyok (Lanterne Kipnes) © Blair Gable
Simon Brascoupé, Lindsay Lachance (Théâtre autochtone), Mairi Brascoupé (Théâtre autochtone), Claire Brascoupé, Amy Ede (Théâtre autochtone) © Fred Cattroll

À l’occasion de la Journée nationale des peuples autochtones et du Mois national de l’histoire autochtone, nous rendons hommage aux perspectives et cultures distinctives des artistes autochtones à travers les arts et la parole.

En septembre dernier, le festival des arts autochtones Mòshkamo a brillamment donné le coup d’envoi à la saison inaugurale du Théâtre autochtone du CNA. Tandis que nous œuvrons à développer, soutenir et diffuser des histoires autochtones à l’éche7lle locale, nationale et internationale tout au long de l’année, le Mois national de l’histoire autochtone nous fournit l’occasion de renouer avec les extraordinaires artistes qui ont illuminé la scène nationale.

Mythes fondateurs inuits en paroles et en images

En juin, la Lanterne Kipnes mettra à l’honneur les magnifiques œuvres de Germaine Arnaktauyok aux côtés de celles des artistes visuels Christi Belcourt et Simon Brascoupé diffusées dans les années précédentes. Cette présentation, qui rend hommage à la culture distinctive de chaque artiste, sera en rotation fréquente sur les écrans de la Lanterne jusqu’au 21 juin, Journée nationale des peuples autochtones, où elle tiendra alors la vedette. Des causeries avec les trois artistes, animées par la collaboratrice artistique du Théâtre autochtone Lindsay Lachance, exploreront en outre le rôle primordial que jouent les arts autochtones pour les artistes et la collectivité.

Ce mois-ci, nous publierons des récits en anglais, français et inuktitut sur nos chaînes de médias sociaux pour mieux comprendre les mythes fondateurs inuits et l’interprétation visuelle qu’en fait Germaine Arnaktauyok.

Rétrospective de la saison inaugurale du Théâtre autochtone

Durant le Mois national de l’histoire autochtone, nous célébrons le fait que les artistes autochtones ont dorénavant une vitrine permanente sur la scène nationale grâce au Théâtre autochtone du CNA. Nous revisitons aussi notre saison inaugurale, qui a mis en valeur la résilience, la force et la beauté des femmes autochtones, par l’entremise d’entrevues avec des artistes qui y étaient à l’affiche. Un entretien entre Kevin Loring, notre directeur artistique, et le comédien et metteur en scène Charles Bender – qui a signé l’adaptation française de la pièce de Loring Where The Blood Mixes (sous le titre Là où le sang se mêle) – sera diffusé le 17 juin; ils discuteront notamment du processus de traduction et de l’importance de la langue dans les arts.

En vue de la Journée nationale des peuples autochtones, le CNA diffusera des enregistrements de concerts mettant en vedette des artistes et des compositeurs autochtones.


Menu