Entretien avec la Dre Marwah

Fidèle spectatrice et mécène du Centre national des Arts, la Dre Kanta Marwah nous parle de son attachement au CNA et de ce qui inspire sa générosité à l’égard des arts. Elle prend part ici à une séance photo pour un article qui a paru dans le magazine Prélude ce printemps. Voici un extrait de l'entretien :

Q. Comment est né votre engagement envers le Centre national des Arts?

R. Lorsque je suis arrivée à Ottawa, il y avait énormément de publicité sur le Centre national des Arts, qui venait d’ouvrir ses portes. J’y suis venue la veille du jour de l’An avec une amie de New York. J’ai passé une soirée très agréable dans un décor fantastique. Depuis ce jour, je n’ai plus cessé de m’intéresser au CNA.

Q. Qu’est-ce qui vous allume le plus entre la musique, le théâtre et la danse?

R. Eh bien! Je suis abonnée depuis plus de vingt ans au Théâtre anglais, où je conserve année après année la même place. J’ajoute aussi des concerts ici et là à mon abonnement. J’adore toutes les formes d’art.

Q. Qu’est-ce qui vous a amenée à créer deux fonds de dotation en faveur du Théâtre anglais et de l’Institut estival de musique?

R. Les arts ont toujours fait partie de ma vie. La musique y tient une grande place, pour la paix et la tranquillité qu’elle m’apporte. Et puis j’adore le théâtre. J’espère que le fonds de dotation que j’ai créé pour le Théâtre anglais permettra à notre ensemble maison de grandir. Cette saison en particulier signale à mon sens un départ formidable.

Q. Avez-vous une production « coup de coeur »?

R. J’en ai beaucoup, mais le spectacle The Sound of Music présenté la saison dernière était exceptionnel. Ce fut l’un de mes plus beaux moments de théâtre. Une note parfaite!

Carl Martin

Senior Advisor, Communication / Conseiller principal, Communications

Menu