L’Institut estival de musique, une expérience déterminante pour la carrière de Jan Lisiecki

Jan Lisiecki © Mathias Bothor

Jan Lisiecki n’avait que dix ans à sa première prestation au CNA, et il se rappelle chaque instant : le labyrinthe de corridors en arrière-scène, l’air surpris du chef d’orchestre en voyant sa tête blonde ébouriffée, l’accueil chaleureux et attentionné des membres de l’Orchestre du CNA… « Ils étaient tous si sympathiques et professionnels, affirme Jan. Ils m’ont fait comprendre que mon âge importait peu, que ce qui compte c’est la musique. »  

Deux ans plus tard, il est de retour au CNA, cette fois à titre de participant enthousiaste au Programme des jeunes artistes de l’Institut estival de musique (IEM) – une expérience inoubliable pour le jeune pianiste talentueux. « Les enseignants sont de très haut niveau, dit-il. J’ai eu l’occasion d’explorer autant du répertoire solo que de la musique de chambre avec différentes personnes. L’IEM a eu un impact indéniable sur ma façon de jouer, seul et avec un orchestre. Je ne saurais vous dire à quel point les mots d’encouragement et l’appui que j’ai reçus tout jeune m’ont inspiré. »  

Chaque année, des jeunes talents de partout au Canada et d’ailleurs convergent à Ottawa pour quelques semaines de formation intensive. Plus de 1000 participants de 39 pays ont bénéficié du programme depuis sa création en 1999.

« L’IEM n’a pas d’égal au Canada, affirme Jan. Pourquoi s’inscrire dans un camp d’été aux États-Unis quand on a tout ce talent, tous ces enseignants hautement qualifiés et de magnifiques installations ici, chez nous? » 

Aujourd’hui, le jeune prodige de 19 ans parcourt le monde en tournée, tout en poursuivant des études au baccalauréat en musique – avec bourse complète – à la Glenn Gould School à Toronto. Il a toujours une profonde gratitude envers ceux qui ont contribué à lancer sa brillante carrière.

 « Je ne saurais remercier assez les donateurs du CNA, dit Jan. Je leur suis infiniment reconnaissant pour l’éducation de haute qualité en musique que j’ai reçue dans une superbe ville et pour cette expérience extraordinaire dont je conserve de précieux souvenirs. »

 Un héritage qui fait la fierté de l’Institut estival de musique 

Jan Lisiecki est l’un des nombreux artistes talentueux qui ont bénéficié d’une formation à l’Institut estival de musique (IEM). Comme lui, plusieurs anciens de l’IEM font aujourd’hui rayonner leur art partout dans le monde.

C’est le cas notamment de trois membres hautement estimés de l’Orchestre du CNA : Jessica Linnebach (violon solo associée), Jethro Marks (alto solo) et Sean Rice (deuxième clarinette). En voici d’autres brillants exemples :

  • Bryan Wagorn (2001-2005), pianiste, est aujourd’hui assistant chef d’orchestre de la Metropolitan Opera Company. Bryan a aussi été membre du corps professoral de l’IEM de 2006 à 2013.
     
  • Robert Uchida (2001-2002, 2004), violoniste, a été nommé violon solo de l’Orchestre symphonique d’Edmonton à l’été 2013 – un poste qu’il a aussi occupé au sein du Nova Scotia Symphony.
     
  • Adrian Anantawan (2004-2007), violoniste, a été membre du corps professoral du niveau préuniversitaire de l’IEM de 2008 à 2013. Il est aujourd’hui directeur musical à la Conservatory Lab Charter School à Boston.
     
  • Estelle Choi (2009-2010), violoncelle, est membre de l’ensemble primé Calidore String Quartet, formé en 2010 au Colburn Conservatory of Music de Los Angeles.
     
  • Les violonistes Jesús Reina (2003-2005, 2007-2010) et Anna Margrethe Nilsen (2007-2010) ont cofondé, en mai 2013, le Malaga Clasica International Chamber Music Festival, qui a lieu à Málaga, en Espagne.

Menu