Tous « Gaga » : Danseurs et non-danseurs bénéficient d’un atelier de mouvement accessible à tous

Des participants de l’atelier de mouvement de la Batsheva Dance Company, qui a eu lieu au CNA en janvier © Photo fournie

« Tu devrais tout de suite aller t’inscrire à cet atelier… »

C’est le message que Liz Winkelaar a reçu de Renata Soutter, directrice artistique à la Propeller Dance Company. Et en s’informant sur l’atelier de mouvement de la Batsheva Dance Company, elle a vite compris pourquoi.

Paraplégique depuis l’âge de 18 ans, Liz s’entraîne depuis dix ans avec Propeller, une compagnie de danse intégrée. Elle a assisté à un grand nombre d’ateliers de danse, mais rien qui ressemble à la technique Gaga – un langage gestuel expressif et énergique mis au point par Ohad Naharin, directeur artistique de longue date de la compagnie Batsheva.

« D’habitude, quand j’assiste à un atelier, je dois adapter ce que j’apprends, mais avec la technique Gaga, c’est un tout autre langage, explique Liz. C’est une manière inclusive de bouger qui a tout de suite fonctionné pour moi. Je crois que tout le monde peut l’utiliser. »

Siôned Watkins, associée en éducation et artiste-enseignante de Danse CNA, était ravie que  Batsheva Dance ait pu offrir cette occasion en or aux danseurs comme aux néophytes. « Ce fut une heure de mouvement ininterrompu, accessible à tous, dit-elle. On pouvait sentir un solide esprit de corps qui unissait les participants. »

En fait, elle souhaite contribuer à programmer plus de classes de danse et de mouvement qui conviennent à tous. « Beaucoup de gens dans notre collectivité ne demandent qu’à bouger. Nous devons leur offrir davantage d’occasions de le faire », plaide-t-elle.

Liz en serait très heureuse, elle qui affirme que l’atelier de technique Gaga l’a marquée et lui a ouvert de nouveaux horizons dans sa démarche artistique. « On ne trouve pas souvent de la formation accessible et de qualité en danse, commente-t-elle. Je suis très reconnaissante envers Danse CNA et les personnes qui l’appuient de rendre cela possible. »

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu