Pour l’amitié et l’amour des arts du spectacle

© Photo: John et Susan Melvin

Bien que Susan et John Melvin aient quitté Ottawa en 1996, le CNA garde toujours une place de choix dans leur cœur.

Le couple, qui a déménagé dans la magnifique région viticole du Niagara il y a plus d’une décennie, ne manque pas de souvenirs du CNA. Il a commencé à fréquenter le Centre dès son ouverture, en 1969, et s’est fait une joie d’assister, au fil des ans, à une variété de spectacles allant de prestations de Nana Mouskouri à celles de Reba McEntire en passant par Cats et bien d’autres. Susan se rappelle en riant la première représentation de Casse-Noisette à laquelle sa fille Erin a assisté : « On était si près de la scène qu’on pouvait voir et entendre les battements de pieds! »

Faire connaître la danse à leur fils Shawn a été un tout autre défi. Vers le milieu des années 1980, Susan et John voulaient emmener Erin et Shawn à un spectacle des Ballets Trockadero de Monte Carlo, une troupe de danse comique entièrement masculine. Shawn, alors adolescent, pensait que le ballet n’était pas à la mode. « On a pratiquement dû le traîner jusqu’au CNA, se remémore Susan, mais il a été tellement enchanté qu’il voulait recommencer l’expérience! »

Plusieurs des souvenirs du CNA qu’ont Susan et John sont indissociables de leur grand ami Glenn Daugherty, avec lequel Susan a assisté à de nombreux opéras et concerts de l’Orchestre du CNA jusqu’à son décès en 2007. « Nous aimions observer les gens durant l’entracte et imaginer qui était en couple. Nous les observions regagner leurs sièges pour savoir si nous avions visé juste… la plupart du temps, ce n’était pas le cas! »

Un an avant la mort de Glenn, celui-ci et son conjoint, le docteur Shail Verma, ont établi le Fonds de dotation Daugherty et Verma pour jeunes musiciens. Depuis, Susan et John ont fait du CNA leur organisme de charité de prédilection. Ils contribuent au fonds en mémoire de leur ami tout en rendant hommage à leurs proches : « Nous faisons des dons pour différentes occasions, des remises de diplômes aux mariages en passant par les décès », dit John. Et ces dons attentionnés ne passent pas inaperçus : « La musique touche tout le monde d’une manière ou d’une autre, ajoute-t-il. Les personnes qui nous parlent de nos dons nous disent souvent combien la musique joue un rôle important dans leur vie. »

Susan et John souhaiteraient parfois résider à proximité du CNA, mais ils conservent néanmoins un étroit lien avec les arts du spectacle. Par l’entremise de leurs dons-hommages au Fonds de dotation Daugherty et Verma pour jeunes musiciens, ils continuent de célébrer la mémoire de leur grand ami tout en soutenant la prochaine génération de jeunes instrumentistes qui bénéficient du généreux soutien du Fonds.

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu