Rêver à la mer à la Salle Southam

Saluée mondialement comme l’une des plus grandes interprètes de Bach de tous les temps, la pianiste virtuose canadienne Angela Hewitt fait retentir la dernière note de son programme avec l’Orchestre du CNA.

Saluée mondialement comme l’une des plus grandes interprètes de Bach de tous les temps, la pianiste virtuose canadienne Angela Hewitt fait retentir la dernière note de son programme avec l’Orchestre du CNA.

Fred Cattroll

After taking their bows onstage, Angela Hewitt, La pianiste canadienne Angela Hewitt salue une salle comble au Centre national des Arts lors de l’enregistrement en direct d’un CD sur deux représentations. « C’est ici ch

After taking their bows onstage, Angela Hewitt, La pianiste canadienne Angela Hewitt salue une salle comble au Centre national des Arts lors de l’enregistrement en direct d’un CD sur deux représentations. « C’est ici ch

Fred Cattroll

La chance d’assister à des causeries à l’entracte et à des répétitions publiques compte parmi les nombreux privilèges dont bénéficient les donateurs qui appuient la diffusion, la création et la transmission des savoirs partout au Canada par l’entremise de la Fondation du Centre national des Arts.

Par une belle matinée d’octobre, des donateurs de la Fondation du CNA ont été transportés lors d’une répétition publique de Nameless Seas du compositeur canadien Matthew Whittall, œuvre écrite pour l’interprète Angela Hewitt. Dirigée par Hannu Lintu, la composition est une commande conjointe du CNA et du festival finlandais PianoEspoo, et a été présentée en création mondiale plus tard le jour même dans le cadre du Festival Visions boréales de l’Orchestre.

Lors d’une courte période de questions avec Matthew et Angela, Matthew a déclaré que Nameless Seas, qu’il a mis un an à écrire, est la pièce la plus difficile qu’il ait composée. Il a confié à la foule que composer pour Angela Hewitt était parfois tout un défi. Parlant de défi, Angela a avoué avoir trouvé Nameless Seas très exigeant physiquement. Elle a même dû recevoir plusieurs massages depuis qu’elle s’est lancée dans l’apprentissage de l’œuvre, au début août.

Le résultat de tout cet effort mental et physique est une magnifique œuvre d’art qui a suscité l’émerveillement de nombreux auditeurs. Pendant la période de questions, Angela a déclaré : « on peut apprendre à jouer les notes, mais il faut pouvoir les transformer en musique ». C’est exactement ce que Hannu Lintu, Angela Hewitt et l’Orchestre du CNA ont fait en offrant Nameless Seas de Matthew Whittall aux publics d’aujourd’hui et de demain.

Nous remercions le commanditaire de nos répétitions publiques et avant-premières, Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend possibles ces rencontres à l’intention des donateurs de la Fondation du CNA.​

Patricia Woods

Menu