Tous les spectacles et événements sont annulés jusqu’au lundi 27 avril 2020

Profil de donateurs : Jean Gauthier et Danielle Fortin

Jean Gauthier et Danielle Fortin © Photo fournie

Assister à un concert de l’Orchestre du CNA n’a pas toujours été facile pour Jean Gauthier et Danielle Fortin, qui ont élevé quatre enfants dans les années 1980. « Les charges familiales étaient notre premier poste de dépenses à l’époque, explique Danielle. Mais nous mettions toujours un peu d’argent de côté pour les arts de la scène. »

Et pour cause : la musique est pour eux une passion. Peut-être davantage pour Jean, qui a grandi dans une famille de musiciens. Il a appris à jouer du piano à l’âge de sept ans et a même considéré en faire une carrière. « La musique et le piano ont toujours eu un effet apaisant dans notre maison et dans nos vies », affirme-t-il.

C’est cette passion qui pousse Jean et Danielle à appuyer financièrement le CNA et tout particulièrement l’Institut estival de musique (IEM). « Il faut former la relève et lui permettre d’étudier auprès des grands, dit Danielle. Voilà le mandat de l’IEM, qui comprend aussi une composante "monde" – fenêtre sur l’interprétation de musique dans d’autres cultures. »      

Ils sont récompensés pour leur générosité lorsqu’ils prennent place dans la salle Southam. « Chaque fois que nous assistons à une représentation de l’Orchestre du CNA, nous sommes transportés dans un autre monde, s’exclame Jean. Nous avons passé tant de beaux moments au CNA – certains empreints d’une vive émotion. Je revois notamment ma mère les larmes aux yeux en entendant l’Orchestre interpréter l’œuvre préférée de son défunt mari, et je repense à d’autres soirées absolument féériques. »

Pour Danielle et Jean, les programmes éducatifs comme l’IEM jouent un rôle-clé dans l’avenir des arts de la scène au Canada. Comme tant de nos mécènes, ils s’attachent à offrir aux artistes et aux auditoires de la relève l’occasion de vivre la magie des arts. « Assister à une représentation au CNA permet d’apprécier les grands interprètes d’aujourd’hui, explique Jean. Appuyer l’IEM permet de découvrir et de soutenir les grands interprètes de demain. »

Si vous souhaitez appuyer la prochaine génération d’artistes, faites un don à la Fondation du Centre national des Arts dès aujourd’hui.


Menu