Un aperçu de la genèse de Joni Mitchell’s The Fiddle and The Drum

© Photo : Andrea Thomson

Le 15 mai dernier, des donateurs de la Fondation du CNA ont passé un après-midi inspirant à admirer les danseurs de l’Alberta Ballet en répétition; ceux-ci se concentraient sur l’acte 1 de Joni Mitchell’s The Fiddle and The Drum, présenté ce soir-là à la Salle Southam. Avant la répétition, les donateurs ont eu droit à une causerie exclusive avec Jean Grand-Maître, chorégraphe et directeur artistique de l’Alberta Ballet.

Grand-Maître s’est remémoré les débuts de sa collaboration avec Joni Mitchell; elle lui avait alors dit ne pas vouloir d’un ballet qui raconterait sa vie et souhaiter plutôt voir la création d’une œuvre qui traiterait de questions environnementales et de la guerre en Iraq. La chanteuse a choisi des chansons, plusieurs tirées de son album Dog Eat Dog, qui ont été dynamisées et revivifiées grâce au ballet; Mitchell a aussi conçu les décors et l’installation vidéo, et rédigé le libretto. Le produit final est une œuvre remplie de beauté et d’espoir.

Grand-Maître s’est exclamé : « La démarche créatrice qui a abouti à The Fiddle and The Drum a renouvelé ma foi en ma relation entre l’art et la vie; l’aimable et généreuse participation de Joni restera probablement pour moi le moment le plus marquant de toute ma carrière! » Le chorégraphe a chaleureusement remercié les donateurs de la Fondation du CNA présents à la répétition et les a invités à s’imaginer sur scène en compagnie des danseurs, saluant le public, puisque rien de tout ceci ne serait possible sans leur soutien.

Nous remercions le commanditaire de nos répétitions publiques et avant-premières, Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend possibles ces rencontres privilégiées à l’intention des donateurs de la Fondation du CNA.


Menu