Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 12 février 2021.

Dancers of Damelahamid

Mînowin

Bienvenue!

C’est pour nous une grande joie de présenter conjointement Mînowin des Dancers of Damelahamid dans le cadre du festival Mòshkamo : Le réveil des arts autochtones. Nous y voyons le point de départ d’une fructueuse relation entre Danse CNA et le Théâtre autochtone pour concrétiser notre désir commun d’accueillir davantage d’artistes autochtones de la danse sur nos scènes.

Dans sa démarche artistique, Margaret Grenier évoque les mondes naturel et spirituel des sociétés du potlatch de la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique, et leur rapport à l’environnement. En puisant dans les danses de masques traditionnelles, la danse contemporaine, et des formes et des conceptions ancestrales de la création, les Dancers of the Damelahamid nous transportent au cœur même de l’ontologie des peuples autochtones de la côte nord-ouest, à travers un mouvement et des tableaux d’une beauté saisissante.

Margaret Grenier et les Dancers of Damelahamid émerveillent les auditoires partout au Canada avec des récits marquants de leur coin de pays, et c’est avec fierté que nous vous présentons la création mondiale de leur plus récente production.

KEVIN LORING, Directeur artistique, Théâtre autochtone du CNA 
CATHY LEVY, Productrice générale, Danse CNA

Démarche artistique

Ayant grandi dans une petite collectivité de la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique, j’ai été plongée très tôt dans la pratique de chants et de danses transmis de génération en génération depuis des temps immémoriaux. En tant que directrice générale et artistique des Dancers of Damelahamid, je chéris dans la danse l’héritage le plus précieux que m’aient transmis mes ancêtres, et je n’en aurai pas trop de toute une vie pour affiner cet art et explorer ses possibilités. À mes yeux, la danse, le chant et le conte ont donné à nos peuples autochtones un cadre protecteur, un « espace de guérison » face aux restrictions qui nous étaient imposées. Nos corps, nos pensées, nos liens affectifs et nos prières s’associent à travers la cérémonie de la danse.

Dans nos prestations, nous ne nous en remettons pas seulement à notre savoir ancestral pour nous réconcilier avec nous-mêmes : nous partageons aussi notre pratique artistique avec les autres et les appuyons ainsi.


À propos de la compagnie

Les Dancers of Damelahamid sont une compagnie de danse autochtone de la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique, fondée sur un vaste travail de reconstitution de chants qui s’est échelonné sur plus de cinq décennies. Leur riche répertoire de danses masquées donne lieu à des prestations captivantes, qui célèbrent la diversité et l’ancestrale beauté des nombreuses cultures autochtones du Canada. À l’aide de danses spectaculaires, d’un contenu narratif passionnant, de masques finement sculptés et de tenues cérémonielles élaborées, les Dancers of Damelahamid transcendent le temps et l’espace, et rapprochent les traditions ancestrales d’une pratique artistique actuelle bien vivante.

Le chant et la danse ont été au cœur de la culture et des arts autochtones d’innombrables générations. Bien qu’ils aient été frappés d’interdit par le gouvernement du Canada pendant des décennies, ils ont été préservés clandestinement. Les Dancers of Damelahamid sont nés, dans les années 1960, d’un sentiment d’urgence de veiller à ce que ce savoir ancestral ne soit pas irrémédiablement perdu. Au cours des 50 années qui ont suivi, l’évolution de la société a créé un contexte qui a permis à ces danses de survivre autrement, soit dans le cadre de spectacles présentés sur scène.

Depuis 2003, les Dancers of Damelahamid se démarquent à titre de compagnie de danse autochtone professionnelle de premier plan, qui compte à son actif plusieurs productions théâtrales et chorégraphiques indépendantes. La compagnie produit, depuis 2008, le Coastal Dance Festival, un rendez-vous annuel qui présente des danses de tout le littoral de la Colombie-Britannique, en plus d’accueillir des artistes invités issus d’autres régions du pays et du monde. Aujourd’hui, les Dancers of Damelahamid s’attachent à redéfinir leur pratique et à la peaufiner pour que les danses autochtones demeurent tangibles et accessibles aux générations futures.


Menu