Le CNA prolonge les annulations et les reports d'événements jusqu'au 14 juin

Royal Winnipeg Ballet du Canada

Le Magicien d’Oz

Certaines histoires sont intemporelles, et Le Magicien d’Oz en est un bon exemple à mes yeux. Quand André Lewis, directeur artistique du RWB, nous a fait part de son nouveau projet avec une chorégraphie de Septime Webre (devenu entre-temps directeur artistique du Hong Kong Ballet), nous nous sommes lancés dans l’aventure sans hésiter. Nous aurons non seulement la joie de revivre les classiques péripéties de Dorothy au merveilleux pays d’Oz, racontées à l’aide d’une chorégraphie élaborée, mais nous en aurons plein la vue avec les formidables costumes et éléments de décor de cette superbe production – auxquels rien ne manque, pas même la sorcière volante! C’est un récit d’espoir, d’amitié et de triomphe contre l’adversité : des thèmes qui collent au ballet et interpellent toutes les générations.

Entrez dans l’univers de la danse au CNA!

Allons voir le magicien d’Oz!

Nous sommes heureux de vous accueillir au Magicien d’Oz de Septime Webre. On retrouve dans cette production tout ce à quoi le film classique nous a habitués – l’atterrissage de Dorothy et Toto au pays d’Oz, la rencontre des trois héros improbables qui les épaulent, le voyage jusqu’à la cité d’Émeraude pour voir le magicien, et leur victoire contre la méchante sorcière de l’Ouest – mais sous la forme d’un nouveau spectacle audacieux dont la musique, les costumes, les décors, les projections et les effets spéciaux vous émerveilleront.

Coproduction du Royal Winnipeg Ballet du Canada (RWB), du Kansas City Ballet et du Colorado Ballet, Le Magicien d’Oz a exigé deux ans de préparation et mobilisé une équipe de 120 collaborateurs, sans compter les danseurs, pour donner vie à la vision de Septime Webre. La partition musicale, composée par Matthew Pierce, fait 471 pages et réunit trois percussionnistes qui jouent 35 instruments à percussion différents, dont un éoliphone (« machine à vent »).

Le scénographe Michael B. Raiford a conçu un décor donnant l’impression qu’on observe une tornade de haut. Trad A. Burns, concepteur des éclairages, a créé un environnement qui nécessite 300 changements d’éclairage et utilise plus de 1 000 canaux de lumière.

Nicholas Mahon a imaginé une vingtaine de marionnettes, dont un chien Toto mécanique. L’atelier des costumes du RWB a eu besoin de près de 7 000 heures au total pour confectionner les costumes conçus par Liz Vandal. La production compte près de 200 costumes, tous cousus et teints à la main dans les locaux du RWB.

L’équipe de concepteurs du Magicien d’Oz a créé le canevas idéal pour permettre aux danseurs du RWB et de l’école du RWB de vous plonger dans ce célèbre récit. Dans cette production, 22 jeunes danseurs de la région d’Ottawa-Gatineau se produisent sur scène avec les talentueux danseurs du Royal Winnipeg Ballet. Ces interprètes doués de la région ont été sélectionnés et ont répétés sous la direction de Janice Messam et incarnent les bébés ballerines, sauterelles et graines de pavots.

Un merci tout spécial à The School of Dance pour son appui dans le processus d’audition et de répétition.

Merci de vous joindre à nous. Cette présentation ne serait pas possible sans votre fidèle appui.

La création du  Magicien d’Oz

Mot du chorégraphe Septime Webre

Voici mon rapport à tout ce qui concerne Oz présenté en quatre étapes simples :

1. J’ai grandi dans les Bahamas, et tous les dimanches, en nous rendant à la petite église missionnaire que fréquentait ma famille, nous passions devant une maisonnette abandonnée sur la plage, au milieu des broussailles, qui avait visiblement connu de meilleurs jours. Nous l’avions surnommée « maison de Dorothy » parce qu’elle donnait l’impression d’avoir été déposée là par un ouragan, tout comme la maison de Dorothy avait atterri à Munchkinland. Mes frères, ma sœur et moi étions passionnés des livres de la série Oz, que nous avons tous lus plusieurs fois.

2. Quand j’avais 12 ans, nous avons déménagé dans le sud du Texas, et ma fratrie et moi avons acheté au Mexique un assortiment complet de marionnettes à 99 cents chacune. Nous avons passé tout l’été à refaire les costumes de ces dernières pour reproduire la distribution intégrale d’Oz, et avons peint des toiles de fond élaborées pour en garnir le castelet pleine grandeur que nos parents avaient commandé pour nous chez FAO Schwartz. Nous avons créé ce qui nous apparaissait comme une extraordinaire version pour marionnettes du Magicien d’Oz, que nous avons présentée en tournée dans tout le sud du Texas – allant de centres d’hébergement en orphelinats en passant par les bazars d’église.

3. Quelques années plus tard, vers la fin de mon adolescence, je me suis occupé d’un programme d’été pour les jeunes pour le compte de la division des parcs et loisirs locale, en partenariat avec l’École pour aveugles du Texas et une agence de services sociaux qui venait en aide aux enfants atteints du syndrome de Down. Cet été-là, j’ai dirigé une production du Magicien d’Oz où la plupart des rôles principaux étaient joués par des adolescents non-voyants, tandis que les Munchkins étaient personnifiés par des jeunes atteints du syndrome de Down. Une inoubliable célébration de notre humanité commune.

4. Et maintenant, Oz, le ballet. Au fil des ans, j’ai jonglé avec l’idée d’adapter Le Magicien d’Oz, mais j’y ai d’abord résisté – le livre comme le film sont des œuvres d’art si parfaites que je n’étais pas certain de pouvoir trouver un nouvel angle d’approche pour raconter cette histoire. Mais avec le temps, j’ai pris conscience que les merveilleux personnages imaginés par L. Frank Baum ne demandaient qu’à danser, et qu’on pouvait les redécouvrir grâce au langage imagé du ballet. Ce conte magique fait partie de ma vie depuis si longtemps que j’ai eu l’impression de rentrer chez moi en travaillant à ce ballet. Et chacun sait qu’on ne se sent jamais mieux que chez soi…

Mot du compositeur

La musique ou la chorégraphie vient-elle en premier? On pose souvent la question pour un nouveau ballet. La musique a toujours précédé la chorégraphie au fil des cinq ballets intégraux que j’ai eu le plaisir de créer en collaboration avec Septime. Il produit un livret qui établit une séquence narrative et gestuelle, et je traduis en musique la psychologie du récit et la force du mouvement. Les danseurs ont besoin d’un rythme pour bouger et d’une mélodie pour s’inspirer. Tout peut être source d’inspiration : un petit bout de chanson, un pas de danse, un simple calcul, un tableau, le timbre d’une voix, un épisode d’une série télévisée, la description d’un personnage… L’association libre et l’improvisation façonnent la démarche créatrice, et cette spontanéité est la raison de notre succès. Dans le cadre du travail en studio avec Septime, j’assiste ensuite avec humilité à la mystérieuse alchimie du corps en « écoutant » le chant émouvant de l’interprète.

La joie qui se dégage de la musique de ce ballet fait directement écho à notre collaboration. Le mélange d’influences qui produit cette impression jubilatoire embrasse le XXe siècle, de l’ère du big band à la New Wave des années 1980, en passant par le cool jazz des années 1950 ainsi que le glam rock et le disco des années 1970.

Le roman de L. Frank Baum et le film de 1939 qui en a été tiré ont motivé la création de ce projet collectif qui a nécessité une grande ouverture d’esprit et de cœur, un goût certain pour le merveilleux et une imagination sans bornes.


Synopsis

Au Kansas

Le matin se lève sur la ferme d’oncle Henry et tante Em, au Kansas, et les ouvriers agricoles se prélassent entre deux tâches sans prêter attention à Dorothy, qui se sent invisible et rêve de partir au loin. Leur détestable voisine, Miss Gulch, vient se plaindre du petit chien de Dorothy, Toto, et menace de s’en emparer. Celui-ci parvient à lui échapper, sa maîtresse sur ses talons. Chemin faisant, Dorothy croise un forain, le professeur Marvel, qui la presse de rentrer chez elle, car une tornade approche.

La tornade et Munchkinland

Dorothy est transportée dans les airs par la tornade pendant ce qui lui semble une éternité. Tout à coup, elle s’écrase au sol avec un bruit sourd. La tornade l’a emportée au pays d’Oz, où elle fait la connaissance des Munchkins et de Glinda, la bonne sorcière du Nord. Le lit de Dorothy est tombé sur la méchante sorcière de l’Est et l’a tuée net, libérant du même coup les Munchkins de son emprise. Tandis que ces derniers se réjouissent, la méchante sorcière de l’Ouest se présente pour exiger qu’on lui remette les chaussons magiques qui appartenaient à sa sœur, et pour venger sa mort. Mais en un clin d’œil, les chaussons couleur rubis apparaissent aux pieds de Dorothy, ce qui déjoue les plans de la méchante sorcière… pour un temps. Dorothy veut rentrer chez elle. Les Munchkins l’assurent que le magicien d’Oz peut lui venir en aide, et elle s’élance sur le chemin de briques jaunes pour rejoindre la cité d’Émeraude.

Sur le chemin de briques jaunes

En route, Dorothy et Toto rencontrent trois nouveaux amis en détresse : un épouvantail à la tête pleine de paille, un homme de fer-blanc dont la poitrine est vide, et un lion qui a peur de sa propre queue. Dorothy les invite à se joindre à elle, au cas où le magicien pourrait aussi les aider. Ne parvenant pas à décourager Dorothy et ses amis, la méchante sorcière de l’Ouest fait apparaître un splendide champ de coquelicots aux effluves toxiques. Or, il neige grâce à Glinda,  les coquelicots fondent, et les portes de la cité d’Émeraude se dévoilent. Dorothy et ses amis frappent hardiment aux portes, mais le gardien à la moustache verte et son adjoint les chassent.

La cité d’Émeraude   

Le portier aperçoit les chaussons rubis aux pieds de Dorothy et présume qu’il doit s’agir d’un personnage important. Il l’accueille finalement avec ses amis dans la cité d’Émeraude. Alors que la petite troupe s’apprête à rencontrer le magicien, la méchante sorcière passe en volant et lance un nouvel avertissement à Dorothy au passage : qu’elle lui rende ces chaussons! Secoués, Dorothy et ses amis sont conduits dans la salle du trône du magicien, dont ils sollicitent l’aide. Il leur répond que pour la mériter, ils doivent lui apporter le balai de la méchante sorcière de l’Ouest.

Les singes volants et le château de la sorcière

Dorothy et ses amis se précipitent en direction du château de la sorcière, mais en cours de route, ils sont attaqués par ses singes ailés, qui capturent Dorothy et Toto. L’épouvantail, l’homme de fer-blanc et le lion s’aventurent dans l’enceinte du château où la sorcière et ses esclaves retiennent la jeune fille et son petit chien prisonniers, pour tenter de les libérer. Dans le tumulte qui s’ensuit, la méchante sorcière tente d’arracher les chaussons rubis à Dorothy, qui se défend en lui jetant un seau d’eau, ce qui a pour effet de faire fondre entièrement son assaillante. Les amis de Dorothy s’emparent du balai et tous regagnent la cité d’Émeraude.

Le charlatan et le retour à la maison de Dorothy

Dans la salle du trône, le magicien se montre réticent à aider Dorothy et ses amis. Toto découvre un homme hébété se cachant derrière un mur d’émeraude : on s’aperçoit alors que le magicien n’est qu’un charlatan. Ce n’est pas du tout un magicien, mais bien un homme ordinaire du Kansas qui s’est retrouvé au pays d’Oz après avoir perdu la maîtrise de sa montgolfière. L’épouvantail, l’homme de fer-blanc et le lion le pressent d’honorer la promesse qu’il leur a faite, mais le « magicien » leur fait remarquer qu’ils n’ont pas besoin de son aide : ils ont déjà montré plus d’intelligence, de cœur et de courage que la plupart des gens. Quant à Dorothy, il lui offre de la ramener au Kansas avec Toto dans sa montgolfière. Au moment du départ, Toto s’enfuit et Dorothy se lance à sa poursuite, mais c’est trop tard : le vent a déjà emporté le ballon du magicien d’Oz, abandonnant Dorothy et Toto à leur sort.

Dorothy découvre grâce à Glinda que ses chaussons ont le pouvoir de la ramener chez elle. Elle fait donc ses adieux à ses amis et, à l’aide de ses chaussons magiques, fait le vœu de rentrer à la maison.

Elle se réveille chez elle, au Kansas, avec Toto endormi à ses pieds.

Le Magicien d’Oz en chiffres

  • Le compositeur, Matthew Pierce a puisé son inspiration dans un mélange d’influences allant de l’ère du big band à la New Wave des années 1980 en passant par le cool jazz des années 1950 ainsi que le glam rock et le disco des années 1970.
  • La production compte 112 chapeaux et près de 250 costumes, tous cousus et teints à la main dans les locaux du RWB.
  • Environ 3 000 à 3 500 mètres de 120 tissus différents ont été utilisés pour créer les costumes du Magicien d’Oz.
  • L’atelier des costumes du RWB a peint 115 paires de chaussures pour cette production.
  • Chaque interprète utilise en moyenne de quatre à six paires de pointes colorées.
  • On compte au moins 60 changements de costume au cours d’une représentation du Magicien d’Oz.
  • Huit effets aériens sont exécutés par de multiples personnages, comme la méchante sorcière de l’Ouest et les singes volants.
  • Deux projecteurs à la fine pointe de la technologie diffusent des animations, faisant partie intégrante de la scénographie, qui ajoutent à l’atmosphère du spectacle tout en l’étoffant.
  • Le décor est conçu pour donner l’impression qu’on observe une tornade de haut.
  • Les diodes électroluminescentes (DEL) disposées autour de la scène de la Salle Southam couvrent 300 pieds linéaires en tout.
  • Chaque chausson rubis à lui seul est garni de 175 à 200 pierres du Rhin ou plus.
  • Trois nuances de rouge sont utilisées sur les chaussons rubis à pointes (rouge AB, rouge basique et rouge vif); leur effet combiné ajoute du volume aux chaussons.
  • La fabrication de chaque chausson rubis à pointe prend plus de 11 heures (1/2 heure pour la teinture, cinq heures de séchage, six heures d’application des pierres et temps de séchage de la colle).

À propos du Royal Winnipeg Ballet

Fondé en 1939, le Royal Winnipeg Ballet du Canada (RWB) a le double privilège d’être la compagnie de ballet la plus prestigieuse au Canada et la doyenne des compagnies toujours en activité en Amérique du Nord. Le RWB se distingue par sa polyvalence, son excellence technique et son style captivant, qui lui valent d’être apprécié tant de la critique que du public. Les hautes exigences artistiques du RWB font de la compagnie une attraction convoitée partout dans le monde. Elle donne en effet plus de 150 représentations chaque année au Canada et aux États-Unis, de même qu’au Mexique, au Japon, en Russie, en Amérique du Sud, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Sous la direction artistique d’André Lewis depuis 22 ans, la compagnie, de l’avis général, n’est jamais apparue plus resplendissante, confiante en ses moyens et en tout point ravissante.

Distribution et personnages

DOROTHY
Sophia Lee (23, 25 mat)/
Alanna McAdie (24, 25 soir)

MISS GULCH, MÉCHANTE SORCIÈRE
Jaimi Deleau (23, 25 mat)
Sarah Davey (24, 25 soir)

TANTE EM, GLINDA, BALLERINE D’ÉMERAUDE
Yayoi Ban (23, 25 mat)
Elizabeth Lamont (24, 25 soir)

ONCLE HENRY, AGENT D’ÉMERAUDE
Tristan Dobrowney (23, 25 mat)
Peter Lancksweerdt (24, 25 soir)

OUVRIER AGRICOLE, ÉPOUVANTAIL   
Stephan Azulay (23, 25 mat)
Yue Shi (24, 25 soir)

OUVRIER AGRICOLE, HOMME DE FER-BLANC
Yosuke Mino (23, 25 mat)
Ryan Vetter (24, 25 soir)

OUVRIER AGRICOLE, LION
Liam Caines (23, 25 mat)
Tristan Dobrowney (24, 25 soir)

PORTIER À LA MOUSTACHE VERTE, MAGICIEN
Dmitri Dovgoselets

APPRENTI DU MAGICIEN
Logan Shaw

TOTO
Jenna Burns

MARIONNETTISTES DU KANSAS
Yue Shi (23, 25 mat)
Stephan Azulay (24, 25 soir)

Liam Saito
Jenna Burns
Joshua Hidson
Peter Lancksweerdt
Bryce Taylor

Ryan Vetter (23, 25 mat)
Yosuke Mino (24, 25 soir)

Michel Lavoie
Parker Long

Tristan Dobrowney (23, 25 mat)
Liam Caines (24, 25 soir)

DAMES MUNCHKINS
Amanda Solheim
Elena Dobrowna

Katie Bonnell (23, 25 mat)
Jaimi Deleau (24, 25 soir)

Katie Simpson

Sarah Joan Smith (23, 25 mat)
Chenxin Liu (24, 25 soir)

MESSIEURS MUNCHKINS
Tristan Dobrowney (23, 25 mat)
Liam Caines (24, 25 soir)

Parker Long
Bryce Taylor
Stephan Azulay (24, 25 soir)
Joshua Hidson
Michel Lavoie

CROQUIGNONS
Alanna McAdie (23, 25 mat)
Sarah Joan Smith (24, 25 soir)

Chenxin Liu (23, 25 mat)
Katie Bonnell (24, 25 soir)

Elizabeth Lamont (23, 25 mat)
Yayoi Ban (24, 25 soir)

BRIGANDS
Peter Lancksweerdt

Yue Shi (23, 25 mat)
Bryce Taylor (24, 25 soir)

Liam Saito

LA ROUTE DE BRIQUE JAUNE
Peter Lancksweerdt
Parker Long
Bryce Taylor
Michel Lavoie

Ryan Vetter (23, 25 mat)
Stephan Azulay (24, 25 soir)

Joshua Hidson

Tristan Dobrowney (23, 25 mat)
Yosuke Mino (24, 25 soir)

Liam Saito         

ARBRES
Amanda Solheim
Sarah Joan Smith
Katie Simpson

COQUELICOTS FEMELLES
Elizabeth Lamont (23, 25 mat)
Yayoi Ban (24, 25 soir)

Sarah Davey (23, 25 mat)
Jaimi Deleau (24, 25 soir)

Sarah Joan Smith
Chenxin Liu
Katie Bonnell
Elena Dobrowna
Amanda Solheim
Katie Simpson

COQUELICOTS MÂLES
Tristan Dobrowney (23, 25 mat)
Yosuke Mino (24, 25 soir)

Parker Long
Peter Lancksweerdt
Bryce Taylor
Liam Saito

Ryan Vetter (23, 25 mat)
Liam Caines (24, 25 soir)

Michel Lavoie
Joshua Hidson

POSEUSES
Katie Bonnell
Sarah Joan Smith
Amanda Solheim
Elena Dobrowna
Katie Simpson

POSEURS
Liam Saito (23, 25 mat)
Liam Caines (24, 25 soir)

Bryce Taylor 
Michel Lavoie
Parker Long
Joshua Hidson

GROOMS
Peter Lancksweerdt (23, 25 mat)
Liam Saito (24, 25 soir)

Ryan Vetter (23, 25 mat)
Yosuke Mino (24, 25 soir)

FILLES POP-CORN
Chenxin Liu

Alanna McAdie (23, 25 mat)
Yayoi Ban (24, 25 soir)

SINGES VOLANTS
Liam Saito
Joshua Hidson
Parker Long

SINGES MARIONNETTISTES
Ryan Vetter (23, 25 mat)
Yosuke Mino (24, 25 soir)

Yue Shi (23, 25 mat)
Stephan Azulay (24, 25 soir)

Amanda Solheim
Bryce Taylor
Peter Lancksweerdt
Michel Lavoie

Katie Simpson (23, 25 mat)
Liam Caines (24, 25 soir)

Elena Dobrowna
Sarah Joan Smith

MESSIEURS WINKIES
Michel Lavoie

Yue Shi (23, 25 mat)
Stephan Azulay (24, 25 soir)

Bryce Taylor
Peter Lancksweerdt

DAMES WINKIES
Chenxin Liu
Sarah Joan Smith

Sarah Davey (23, 25 mat)
Jaimi Deleau (24, 25 soir)

Katie Bonnell

Elizabeth Lamont (23, 25 mat)
Yayoi Ban (24, 25 soir)

Amanda Solheim
Elena Dobrowna
Katie Simpson

BÉBÉS BALLERINES
Mia McIntyre
Frida Pohl
Piper Davies
Janna Matoussova
Sophie Legault
Brianna Ross
Natasha Kleman
Sarah Zaugg

GRAINES DE PAVOT
Mathilde Simard
Victoria Noisette
Cierra DeJong
Maïka Lalonde
Nora Beshai-Moubarak
Julie Metrailler
Dava Fleming
Claire Trickey

SAUTERELLES
Angie Di Iorio
Ella Langis
Zoë Walters
Hannah Kreft
Émélie Garneau
Clara Shales

Les éléments narratifs et visuels tirés du film classique sont fournis par Warner Bros. Theatre Ventures.

La production du ballet Le Magicien d’Oz est le fruit d’une commande conjointe du Royal Winnipeg Ballet du Canada, du Kansas City Ballet et du Colorado Ballet.

CRÉATION MONDIALE : le 12 octobre 2018 à Kansas City par le Kansas City Ballet

PREMIÈRE CANADIENNE : le 1er mai 2019 à Winnipeg par le Royal Winnipeg Ballet du Canada

Équipe de production

Roman original : L. Frank Baum, (The Wonderful Wizard of Oz, publié en 1900)

Chorégraphie : Septime Webre

Musique originale: Matthew Pierce

Scénographie : Michael Raiford

Costumes : Liz Vandal

Éclairages : Trad A. Burns

Conception vidéo : Aaron Rhyne

Conception des marionnettes : Nicholas Mahon

Coordination de la scénographie : Trad A. Burns

Mise en scène : Philippe Larouche & Kristi Capps


Menu