[x] Fermer

© Julie Charland

Martin Blache

Martin Blache

Martin Blache

Durée

Durée approximative de 40 minutes sans entracte.

ŒUF EN CAVALE !

Un œuf. Tombé du nid. Elle et Lui vont trouver la façon la plus absurde et compliquée de le remettre dedans : il faudra sûrement inventer une machine. Mais au fait, c’est un œuf de quoi ? Difficile à dire : il émet des bruits bizarres et il change de couleur et de forme. En suivant son parcours, tu croiseras des bêtes insolites : une dinde dépressive, deux gentlemen porcs-épics et même une baleine terrestre ! Un joyeux bestiaire imaginé à six mains par trois auteurs futés.

Donc, un œuf de quoi déjà ?
Un œuf de tous les possibles, assurément.

On n’a pas de costume de mascotte, on n'a pas de dessins non plus comme dans les albums pour enfants. Faire surgir une parade d'animaux, sans moyen techno et sans vidéo, c'était un beau défi.

Érika Tremblay‑Roy

Dans la presse

Critiques du spectacle

 

  • « Il faut voir ici l’ingéniosité de l’auteure et metteure en scène Érika Tremblay-Roy, qui parvient, avec très peu de matériel — quelques tuyaux, des gants rouges ou encore une simple corde —, à faire vivre les différents animaux. »

    « C’est sans doute la force de ce spectacle : pouvoir entendre, écouter, voir et se laisser bercer par la douce folie. »
  • Le Devoir, 3 mai 2017
     
  • « Que le jeune public (le spectacle est destiné aux enfants de quatre à huit ans) se montre fasciné par ces historiettes s’explique d’une part par le caractère imaginatif et farfelu de celles-ci, mais aussi, d’autre part, par l’efficacité du jeu des deux comédiens principaux. »
    « Inspirant pour les adultes autant que pour les enfants. »
    JEU, revue de théâtre, 30 avril 2017

Le secret de l’œuf

Entretien avec Érika Tremblay-Roy

Écrire à six mains, c’est comment ? Les noeuds, les joies ?

C’est inspirant ! C’est un peu comme assembler des photos, des objets trouvés, des dessins, des éléments de la nature... toutes sortes de choses qui ont l’air dépareillées au premier coup d’œil, mais qu’on peut jouer à associer pour créer un tableau qui nous plaît. Au départ, nous avons écrit des courts textes, très instinctivement, chacun de notre côté. J’ai ensuite érigé une sorte de « squelette de spectacle » avec les petites histoires de David, celles de Marie-Hélène et les miennes, en cherchant à préserver leurs couleurs et leurs textures. Puis, nous nous sommes joliment cassé la tête ensemble pour que cette grosse bête pleine de mots ait une forme qui nous rende heureux!

Consultez la suite de l'entretien...

Vidéos

  • Bande-annonce

  • Histoires à plumes et à poils

crédits

  • Avec Ludger Côté et Emmanuelle Laroche
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

11 déc.

12 déc.

13 déc.

14 déc.

15 déc.

16 déc.

  • 15 h 00 Rencontre d'après-spectacle

17 déc.

  • 15 h 00

Conception visuelle : Isabelle Caron

Lumière et régie : Andréanne Deschênes

Musique : Yann Godbout

Conseils artistiques : Karine Sauvé

Direction technique : Simon Vincent
 

Production : Le Petit Théâtre de Sherbrooke

Menu