Les huit pièces

Robert Lepage, 887

© Érick Labbé

Pour les vrais amateurs de théâtre! Découvrez toutes les histoires fascinantes qui composent la nouvelle saison. 5 pièces au Théâtre, 3 au Studio.

En tant qu'abonné, vous économisez 15% ou plus sur le prix régulier des billets des présentations spéciales; A Christmas Carol et Betroffenheit. Ces commandes ont priorité sur le choix des sièges avant que la billetterie rende les billets disponibles au grand public.

  1. Play

    Cet élégant drame musical raconte l’histoire d’un éminent diplomate et d’une star d’opéra chinois qui tombent éperdument amoureux l’un de l’autre, mais s’engluent dans une toile de mensonges et de trahisons. Quand il appert que la star d’opéra se livre à l’espionnage et qu’elle est en fait un homme, tous deux sont confrontés à la perspective de leur chute. 

    Interprété en mandarin avec surtitres anglais.

    • Musique de

      Njo Kong Kie

    • Texte de

      Wong Teng Chi

    • Mise en scène de

      Tam Chi Chun

  2. Play

    L’illustre créateur de théâtre Robert Lepage est de retour au CNA avec un survol autobiographique de son enfance, dans un Québec qui commençait tout juste à prendre conscience de ses possibilités. Ne parvenant pas à mémoriser un poème qu’il doit réciter, Lepage a recours à la technique du « palais de la mémoire », attribuant les différentes strophes du texte aux pièces familières de la maison de son enfance. Avec un art éblouissant, 887 fait renaître l’univers d’un jeune garçon qui grandit dans le Québec des années 1960.

    • Ex Machina / Robert Lepage

    • Texte, conception, mise en scène et interprétation

      Robert Lepage

    • Traduction anglaise

      Louisa Blair

  3. Née d’un après-midi cataclysmique, cette pièce saisissante de David Yee happe des existences et les rejette aussitôt : une métaphore bien trouvée pour évoquer le gigantesque tsunami qui a traversé l’océan Indien en 2004. Des millions de vies ont été changées à jamais, dans une furie aquatique dont l’effet de vague a fait monter à la surface ces récits de vaste portée qui nous entraînent d’un studio de radio de Toronto aux plages de la Thaïlande. carried away on the crest of a wave démontre qu’en dépit de nos différences, nous sommes tous reliés par le hasard, le deuil et l’amour. 

    • De

      David Yee

    • Mise en scène de

      Kim Collier

    • costumes

      Camellia Koo

  4. Cette histoire crue et passionnée du sensationnel dramaturge Omari Newton nous plonge au cœur de l’existence d’un collectif de hip-hop qui tente de se remettre, sur le plan personnel et professionnel, de la mort de son DJ, Sammy, abattu par la police. Avec ses rythmes hip-hop telluriques et ses prestations renversantes, Sal Capone lève un poing majestueux contre les préjugés, l’homophobie et l’injustice, avec beaucoup de grâce et d’esprit.

    • De

      Omari Newton

    • Mise en scène de

      Diane Roberts

  5. Adapté du roman du même titre de Brian Doyle, enfant chéri d’Ottawa, Up to Low est le récit magique et mystique du passage d’un jeune garçon à l’adolescence. Tommy, douze ans, voyage avec son père et Frank, l’ami lunatique de la famille. Ils sont en route vers le chalet où ils ne sont pas retournés depuis que la mère de Tommy est morte. Jalonné de fermes désertées, de tavernes enfumées et d’équipées nocturnes, Up to Low capte l’esprit des années 1950 dans la vallée de l’Outaouais et sur les rives de la Gatineau, dans une perspective à la fois familière et inédite.

    • De

      Brian Doyle

    • Adaptation scénique et mise en scène de

      Janet Irwin

    • avec

      Pierre Brault, Megan Carty, Attila...

Menu