Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 8 avril 2021.

BONJOUR, C’EST NOUS!

Depuis quelques mois, Jillian Keiley, directrice artistique du Théâtre anglais et Sarah Garton Stanley, directrice artistique associée, sillonnent le Canada pour rencontrer et saluer les artistes des différentes villes du pays, tout en tenant des auditions générales.

Depuis le mois de septembre, la « tournée d'audition » s'est arrêtée dans six villes, cinq provinces, faisant escale à Toronto, Calgary, Regina, Ottawa, Montréal et St. John’s, en l'espace de quatre mois. La tournée se poursuivra au cours de la nouvelle année.

Quel voyage extraordinaire pour Jillian et Sarah! Elles ont appris tant de choses au sujet du théâtre et sur la vie qui l'entoure. « Nous avons découvert des projets extraordinaires qui prennent vie dans les différentes régions, nous confie Sarah. Nous avons vu aussi comment on vit et comment on travaille ailleurs au pays. »

Quant à Jillian, elle fait remarquer : « Beaucoup de gens se souciaient de la fatigue que représentaient pour nous les déplacements et le tourbillon de nos nombreuses rencontres – mais vous savez, les auditions sont en général tellement fascinantes que l'on ne ressent absolument pas la fatigue. Quand les artistes sont préparés et talentueux – et c'est le cas pour 99 p. cent de ceux que nous avons rencontrés – c'est une façon assez agréable de passer ses journées! »

Jillian et Sarah ont toutes deux été impressionnées, pas seulement par les villes et les théâtres qu'elles ont visités, mais également par les artistes rencontrés et par l'accueil qu'elles ont reçu.

« Il arrive parfois que l'on sente immédiatement le charisme qui émane d'un artiste lorsqu'il entre dans la pièce. C'est un phénomène spécial que l'on remarque chez les comédiens, surtout quand ils sont inspirés et vraiment ouverts », dit Jillian. « Parfois, en écoutant un monologue, j'avais du mal à voir où l'artiste voulait en venir mais, au bout d’un certain temps, j'étais pliée en deux et je ne pouvais plus m'empêcher de rire. Pour moi, c'est cela la magie du comédien. Parfois encore, il arrivait qu'un interprète vienne me rencontrer, présente son monologue pendant deux minutes et demie, et disparaisse après m’avoir serré la main, me laissant complètement abasourdie, terrassée par l'émotion et cherchant désespérément une boîte de mouchoirs et une couverture pour me réconforter. »

« Cela nous rappelle constamment que les comédiens sont des êtres exceptionnels, ajoute Sarah. Généralement, nous commençons les auditions en remerciant les artistes d'avoir pris le temps de répondre à notre invitation. Mais la plupart du temps, ils nous répondent : “ Merci à vous d'avoir pris le temps de venir nous rencontrer! ” »

Le Théâtre anglais vit des heures exaltantes! Ne manquez pas de lire nos comptes-rendus de la prochaine « tournée d'audition » qui fera escale dans d'autres villes du Canada, au cours des prochains mois.

 


Menu