Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 21 septembre 2021.

Savèches à fragmentation

© Théâtre populaire d'Acadie
À force de laisser les corps parler, ils disent ce qu’ils ont à dire. Ce temps de dramaturgie du mouvement de Savèches, fut un éveil des corps. Des corps vivants pour porter ce poème riche.Monique Léger, dramaturge de mouvement

Nous avons eu le privilège de former, pendant une dizaine de jours, une bulle de création pour explorer la dramaturgie du mouvement autour de l’adaptation théâtrale d’un recueil de poésie, Savèches à fragmentation, du poète acadien Jonathan Roy. Oui, c’est un privilège de pouvoir se confiner dans un local avec des camarades créateurs pour faire une recherche théâtrale libre de toute pression de performer, seulement la liberté de faire des essais, tout en rêvant du jour où nous irons à la rencontre du public.

Mon désir, pour cette transposition théâtrale, est de mettre en scène le poète avec un comédien qui sera comme son alter ego, son personna, le prolongement de ses états intérieurs. Ce projet n’emprunte pas des sentiers qui me sont familiers puisque le texte n’est pas un texte conventionnel de théâtre. La parole d’un poète s’adresse à l’univers, ce sont des réflexions, des questionnements lancés au grand jour. Un texte de théâtre est écrit dans le but de s’adresser à un public précis, avec des personnages qui se définissent à partir de répliques et de mises en situation. L’approche n’est donc pas la même, alors j’ai voulu donner un corps aux interprètes avant qu’ils se mettent à parler en trouvant un langage qui passe d’abord par le mouvement. Il fallait explorer la façon de se faire rencontrer un poète qui a l’habitude de livrer sa poésie derrière un micro et un comédien dont la composition d’un personnage s’appuie sur une démarche de travail connue; analyse du texte, compréhension des personnages, mémorisation du texte, mise en place et répétitions des scènes. J’ai eu la chance de rencontrer Monique Léger qui a poursuivi une démarche artistique depuis plus de 30 ans qui repose sur le Mouvement authentique. Monique m’a semblé la personne tout indiquée pour travailler avec nous une dramaturgie du mouvement. Cette rencontre a été formidable et enrichissante.

L’appui du CNA a été reçu comme un encouragement à créer en toute liberté et une marque de considération pour notre travail de création. Qui plus est, cette résidence de création était aussi accompagnée de moyens nous permettant d’y inviter un ou une artiste de notre choix sous forme de mentorat.

Allain Roy, metteur en scène

Participer aux rencontres exploratoires sur Savèches a été pour moi une superbe opportunité. Tout ce qu'on y a vécu continue de faire son chemin en moi. Les réflexions concernant mes projets sont bien vivantes, en grande partie grâce à vous, à nous. Comme ça a fait du bien d'amener de la nouvelle eau au moulin! 

Je constate l'importance d'un travail régulier et intensif dans l'élaboration d'un projet comme celui-ci. Ce remarquable travail d'équipe m'offre un solide gabarit créatif pour ''« la suite »'', quelle qu'elle soit. 

Joanie Roy, artiste observatrice


Menu