Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 8 avril 2021.

Deux bénévoles du CNA rappellent « La valeur de chacun et la force du nombre »

Linda Wood
Marcia Armstrong

La Semaine nationale de l’action bénévole se déroule cette année du 18 au 24 avril! C’est l’occasion de célébrer les nombreux actes de bonté de nos infatigables bénévoles, qui consacrent leur temps et leur énergie à nous soutenir dans la création d’expériences exceptionnelles pour les auditoires du Centre national des Arts.

Cette année, le thème de la Semaine nationale de l’action bénévole est « La valeur de chacun et la force du nombre ». À cette époque de grande incertitude où il n’est pas possible de nous rassembler en présentiel, nous avons communiqué avec deux bénévoles d’exception qui ont fait face aux défis de notre nouvelle réalité avec dévouement, compassion et gentillesse.
 

Linda Wood

Pour Linda Wood – bénévole de longue date et amatrice indéfectible du Théâtre anglais – il a été facile de décider de continuer à offrir son temps et son énergie au CNA, durant la pandémie, en soutenant bénévolement les initiatives du Centre.

Linda agit bénévolement au CNA depuis une vingtaine d’années par l’entremise des Amis du Théâtre anglais : « J’ai d’abord soutenu des activités de financement modestes et participé aux efforts de développement de l’auditoire du Théâtre anglais. J’ai apporté ma contribution de diverses manières, notamment en appuyant des productions théâtrales, en soutenant la promotion des abonnements au Théâtre anglais, en accueillant les visiteurs aux activités du Jour de la famille. J’ai aussi fait du bénévolat au Bureau des donateurs : j’œuvrais principalement au Salon Ruddy à titre d’hôte et préposée au bar. »

Lorsque le CNA dut fermer ses portes et annuler tous les spectacles en présentiel en raison de la pandémie de COVID-19, Linda pensait qu’il n’y aurait plus d’occasions de bénévolat au Centre avant sa réouverture. Or, avec le relâchement des restrictions au cours de l’été, elle a pu appuyer quelques initiatives présentées en présentiel au CNA, comme les concerts de la série Chef à l’affiche. Elle a ainsi aidé la clientèle à s’orienter sur place, à trouver le restaurant et les toilettes.

« C’était un tel plaisir, dit-elle, de voir les gens s’amuser de nouveau ensemble en plein air! Les musiciens jouaient dans une barge amarrée de l’autre côté du canal (en face du 1 Elgin) et c’était merveilleux. L’un des avantages d’avoir été bénévole pour cet événement, c’est que j’ai pu entendre le concert en direct! C’était vraiment un agréable concept. »
 

Marcia Armstrong

Nous avons aussi discuté avec Marcia Armstrong, qui a commencé à faire du bénévolat au CNA en 2017, au moment du dévoilement des rénovations de l’immeuble. Abonnée du Théâtre anglais, Marcia avait toujours pensé que ce serait amusant d’être bénévole au CNA. Sa première affectation a été d’informer les visiteurs au sujet de l’installation CLOUD une œuvre interactive monumentale faite de 6 000 ampoules domestiques et créée par les artistes canadiens Caitlind r.c. Brown et Wayne Garrett, qu’on trouvait alors au Foyer du canal.

« C’était pour moi, souligne Marcia, une expérience très enrichissante, surtout que je crois fermement qu’on apprend pendant toute la vie. Le bénévolat convient bien aux personnes extraverties, parce qu’on a l’occasion de rencontrer des tas de gens différents. C’est ce que je trouve agréable, parce que j’aime rencontrer des gens, leur donner des renseignements, ce qui leur permet de vivre une belle expérience. Bien des gens ont adoré le CLOUD, je peux vous le dire! Ils étaient respectueux de l’installation; ils admiraient sa beauté et son audace. »

Comme Marcia a eu la piqûre avec cette première expérience de bénévolat au CNA, elle a continué dans d’autres fonctions. Au cours de la dernière année, avec la fermeture de l’immeuble, elle est passée au télétravail et a contribué au catalogage des archives de programmes maison du CNA afin de s’assurer que l’on puisse interroger les données dans l’avenir. C’est un travail méticuleux et quelque peu fastidieux, mais Marcia a aimé travailler en collaboration sachant qu’elle apportait son soutien au CNA.

« Je suis heureuse de savoir que ma contribution de bénévole permet aux Canadiennes et Canadiens de se sentir à l’aise au CNA, comme à la maison. C’est pour moi une expérience conviviale, accessible et chaleureuse »
Marcia Armstrong, bénévole

- - -

Le CNA est reconnaissant à l’ensemble des bénévoles qui influencent et continuent d’influencer l’expérience, la réputation et l’héritage de notre organisation. Alain Chauvin, coordinateur des bénévoles au CNA, a été particulièrement touché par la bonté et la générosité dont les bénévoles ont fait preuve au cours de la dernière année :

« Nos bénévoles se sont dépassés durant la pandémie; ils et elles ont effectué une variété de tâches, comme le dépistage de la COVID et l’accueil au stationnement. Nos bénévoles adorent le CNA et veulent le soutenir de leur mieux. Je suis reconnaissant à ce merveilleux groupe de bénévoles au CNA ».

À celles et ceux qui envisagent de nous donner un coup de main, Linda rappelle que l’étape la plus difficile est de faire un premier pas et que ce qu’on en retire vaut bien plus que l’effort initial.

« Je pense que je retire bien davantage du bénévolat que ce que je donne, indique-t-elle. On n’a rien à perdre et tout à gagner, surtout qu’on sent qu’on fait une différence en contribuant à ce qui nous tient à cœur. On en retire plus que ce qu’on investit. Vous n’avez vraiment rien à perdre, alors allez-y! »

Pour faire du bénévolat, Linda nous suggère de penser à ce qui a déjà fait une différence dans notre vie et de voir où cela peut nous mener.

Pour plus d’informations au sujet du programme de bénévolat au CNA, communiquez avec Alain Chauvin, Coordonnateur des bénévoles.


Menu