Regard sur la folie avec Peter Ottmann du Ballet national du Canada

Le 25 janvier, les amis de la Fondation du CNA ont participé à une discussion d’avant-spectacle très instructive avec le maître principal de ballet du Ballet national du Canada, Peter Ottmann, avant d’assister à une répétition publique.
Le 25 janvier, les amis de la Fondation du CNA ont participé à une discussion d’avant-spectacle très instructive avec le maître principal de ballet du Ballet national du Canada, Peter Ottmann, avant d’assister à une répétition publique.

La chance d’assister à des causeries et à des répétitions publiques compte parmi les nombreux privilèges offerts aux donateurs qui appuient la diffusion, la création et la transmission des savoirs dans les arts de la scène partout au Canada par l’entremise de la Fondation du Centre national des Arts.

Le chef-d’œuvre Nijiinsky de John Neumeier explore l’esprit brillant et complexe du légendaire danseur et chorégraphe polonais Vaslav Nijinsky. Le 25 janvier, les amis de la Fondation du CNA ont participé à une discussion d’avant-spectacle très instructive avec le maître principal de ballet du Ballet national du Canada, Peter Ottmann, avant d’assister à une répétition publique.

Dans cette conversation fort intéressante d’une vingtaine de minutes, Peter Ottmann a fait la lumière sur la production. Il a expliqué chacune des scènes aux participants, décrivant en quoi elles faisaient écho à la vie de Nijinsky. Ces derniers ont ainsi appris que le chorégraphe John Neumeier a mis à profit son talent extraordinaire pour donner un aperçu de la vie de Nijinsky, faire revivre sa dernière danse en public, Wedding with God, et évoquer la détérioration de l’état mental de Nijinsky.

Lorsqu’on lui faisait remarquer ses comportements inusités, Nijinsky déclarait qu’il n’était pas fou, que c’était le monde qui était fou. Neumeier permet aux publics contemporains de jeter un regard fascinant, empreint de compassion, sur la vie d’un génie mal compris, mais très admiré. Peter Ottmann, quant à lui, a su éclairer les amis de la Fondation du CNA au sujet de cette prestation époustouflante, et leur a offert une occasion unique de se réunir et de partager leur amour des arts de la scène.

Nous adressons un merci tout spécial au commanditaire de nos répétitions publiques et avant-premières, Rob Marland, Royal LePage Performance Realty, qui rend possibles ces rencontres privilégiées à l’intention des donateurs à la Fondation du CNA.

Faites partie des plus de 6500 champions de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs qui ont choisi d’appuyer les artistes, les enseignants et les élèves du pays par l’entremise de la Fondation du CNA.


Menu