EN DIRECT : Atelier de création de cerceaux avec Allex Wells

Le CNA, cellier du Canada

Michael Gauthier, Sommelier © Jessica Deeks
Michael Gauthier, Sommelier © Jessica Deeks
Michael Gauthier, Sommelier © Jessica Deeks

Michael Gauthier passe beaucoup de temps à humer les meilleurs vins et spiritueux canadiens pour le restaurant le café du Centre national des Arts. À un récent salon du vin, il a trouvé plusieurs perles pour la collection canadienne exclusive du Centre. « Ce sont des bouteilles rares qu’on ne trouve pas à la LCBO », explique le sommelier, qui concocte des accords mets-vins remarquables avec les chefs du CNA. « Un superbe assemblage de Bordeaux de la vallée de l’Okanagan, un gin aromatique de l’Ungava... Je souhaite faire découvrir à notre clientèle des producteurs canadiens méconnus. »

Voici un aperçu de la liste des excellents vins et spiritueux canadiens pour restaurant le café :

Oculus – Kelowna, BC

  • Une bombe. Parmi ce qu’on fait de mieux au pays. Couleur rubis profond. Nez puissant, saveurs de bois et de confiture de petits fruits noirs. Ample en bouche, une finale extraordinaire. 

Grange Chardonnay – Comté du Prince-Édouard, ON

  • Vin jaune paille foncé. Nez de pommes jaunes, poires et chèvrefeuille. Excellent acidité, texture grasse. Peut être vieilli pour encore 5 ans.

Creekside Pinot Noir  – Jordon, ON

  • Le pinot noir est l’un de mes cépages canadiens préférés. Celui de Creekside offre une nez doux aux baies rouges, une texture soyeuse et le niveau de tannins approprié. 

Featherstone Rosé – Péninsule de Niagara, ON

  • Facile à boire, ce vin d’une rose caramel a des notes de fruits rouges sauvages, et même un soupçon de poivron rouge.  Il est juteux et bien structuré. À boire avec du saumon et des salades estivales.

Sortilège – Liqueur de whisky canadien au sirop d’érable

  • Robe or; arômes d'érable, de caramel anglais et de caramel; saveurs riches et douces de sirop d'érable et de caramel anglais.

Gin Ungava – Grand Nord Québécois, QC

  • Combinaison de 6 plantes aromatiques récoltées à l’état sauvage, cueillies à la main pendant l’été infusées selon un savoir-faire artisanal. Ce gin est unique. 
     

magazine Prélude – Cuisine
Temps de fêtes, 2016


Menu