Le Canada en scène : The Tale of a Town

C’est en parcourant le Canada en voiture, de retour d’une tournée à l’autre bout du pays, que l’artiste de théâtre torontoise Lisa DiLiberto s’est découvert une passion pour les « rues principales ». Elle remarque, chemin faisant, que beaucoup ont perdu leurs couleurs et que les marchands ferment boutique, tandis que fleurissent les grandes enseignes en bordure des villes.

Lisa, qui est directrice artistique du théâtre FIXT POINT à Toronto, s’est alors donné pour mission de préserver le souvenir des grandes rues avant qu’il ne tombe dans l’oubli. Son mari Charles Ketchabaw et leur fils d’un an Zevon à ses côtés, elle se lance dans une aventure qui la mènera aux quatre coins du pays en quête d’histoires sur les rues principales de jadis – histoires qui seront adaptées à la scène dans The Tale of a Town.

La pièce sera montée par FIXT POINT pour ensuite être présentée dans des théâtres d’un océan à l’autre en 2017 – juste à temps pour le 150e anniversaire du Canada. L’œuvre bénéficie du soutien du projet The Collaborations du Théâtre anglais du CNA, qui s’investit, aux plans créatif et financier, dans le développement de nouvelles œuvres partout au pays. 

« Je n’aurais pu rêver d’un meilleur endroit où lancer le projet, affirme Lisa. Nous sommes très chanceux de faire partie des Collaborations du CNA et de bénéficier d’un tel appui. »

Lisa, Charles et Zevon ont officiellement mis le cap sur la côte Est le 12 mai, depuis le CNA, traînant derrière eux une petite roulotte argentée. Ils parcourront d’abord la Nouvelle-Écosse, avec des arrêts prévus à Lunenburg, Yarmouth et Antigonish, puis ils présenteront le fruit de leurs découvertes à Halifax en juin dans le cadre du Magnetic North Theatre Festival, une coproduction du CNA. 

« Nous chérissons l’espoir que notre projet ravive chez les auditoires le souvenir des rues principales à l’époque où elles étaient le cœur battant des villes et qu’elle les fasse réfléchir au potentiel qu’elles renferment », dit Lisa.


Menu