50% de rabais sur les abonnements - 2 jours seulement - Ne manquez pas ça!

Fête de la culture - Jour de la famille Mòshkamo

Cet événement est passé
Événements spéciaux Famille Arts autochtones Musique Théâtre Danse Atelier Festival

Venez découvrir la culture riche et diversifiée des artistes autochtones. Plusieurs ateliers et activités pour les participants curieux de tous les âges. Atelier de danse, musique, théâtre et artisanat disponible tout l'après-midi.

Cet évenement s’inscrit dans le cadre du Festival Mòshkamo, qui célèbre le réveil des arts autochtones et donne le coup d’envoi à la saison inaugurale du Théâtre autochtone du CNA: une captivante programmation tout autochtone se déroulera à la fois en salle et dans les espaces publics du Centre du 11 au 29 septembre 2019. Moshkamo sera présenté grâce à la participation de Facebook Canada. Pour plus de renseignements sur Moshkamo, consultez le site Web festivalmoshkamo.ca.

#1

13:00 – 13:45

Pow wow workout

Description du cours :

Séance d’entraînement pow-wow – Un pow-wow est une célébration des Premières nations qui comprend de la danse, des chansons et de la nourriture. Cet atelier de 30 minutes à forte intensité présentera les danses traditionnelles en intégrant des mouvements de tous les styles de danse pow-wow avec des rythmes de musique traditionnelle de pow-wow.

Biographie d’Amanda Fox

Amanda Fox est une Ojibwé du territoire non cédé de Wiikwemkoong, Ontario. Née et élevée à Ottawa, Amanda a pu passer la majeure partie de sa vie à interagir avec sa culture à travers la musique, la danse et l’art, tout en habitant dans « la grande ville ». Amanda a commencé à danser à l’âge de 2 ans, et privilégie la danse de la robe à franges à l’ancienne. Elle a une vaste connaissance de tous les styles et protocoles de danse pow-wow. Amanda enseigne la danse pow-wow aux femmes depuis son adolescence et aime également partager sa culture autochtone à travers ses chansons et son art. Elle a eu l’honneur de danser pour le premier ministre Justin Trudeau, les anciens premiers ministres Stephen Harper et Jean Chrétien, le maire Jim Watson, le Centre national des Arts, ainsi que pour des collations des grades, des événements spéciaux, des tournages vidéo, etc.

#2

14:00 – 14:45

La joie de la gigue avec Jeanette Kotowich

Mouvement et danse sociale d’inspiration métisse

Initiation aux danses métisses. Les participants apprendront les pas de base ainsi que quelques mouvements plus complexes de la gigue métisse et s’initieront à diverses danses sociales et danses carrées. En s’attardant à l’intégration corporelle des différents rythmes, ils exploreront les liens entre danse métisse et airs de violon folkloriques, le tout dans un esprit de partage et de plaisir. Ainsi, dans une ambiance joyeuse et dynamique, les participants découvriront les mouvements d’inspiration métisse de même que les traditions culturelles métisses et les pratiques autochtones contemporaines. L’activité est ouverte à tous, quel que soit le niveau.

Établie à Vancouver, Jeanette Kotowich est une danseuse et chorégraphe professionnelle d’origine crie-métisse et européenne du territoire du Traité no 4, en Saskatchewan. Fière de son identité hybride, Jeanette puise avec ferveur son inspiration professionnelle dans l’exploration d’un mélange de pratiques contemporaines et autochtones. Elle est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Simon Fraser, en Colombie-Britannique. Mentorée par Yvonne Chartrand (Vn'i Dansi), gardienne de la culture métisse, Jeanette préserve le patrimoine des danses et pratiques culturelles métisses depuis 2009. Elle interprète et enseigne la danse métisse selon une approche bien à elle, ancrée dans la tradition et combinant ses aptitudes d’artiste contemporaine et une vision du monde autochtone.

#3

15:00 – 15:45

Le pouls de la Terre

Atelier interactif où les participants exploreront le lien qui unit les peuples autochtones à la Terre. Ils vivront une expérience authentique qui, grâce au récit, à la chanson et à la danse, leur fera sentir le « pouls de la Terre ».

Les participants auront un bref aperçu de la culture haudenosaunee et apprendront des chansons et une danse traditionnelles.

#4

16:00 – 17:00

Chants de l’Arctique

Danse du tambour, chants de gorge et musique contemporaine interprétés par un ensemble de musiciens inuits. Ceux-ci joueront aussi leur musique traditionnelle, interdite au temps de la colonisation. Holistique et métaphorique, la musique fait vibrer les tambours au son des traditions inuites de tout l’Arctique canadien.

Dans l’Atrium

#5

14:00 – 16:00

Activités inuites interactives

Prenez part à des activités inuites interactives en compagnie d’étudiants du Nunavut Sivuniksavut. Voyez votre nom en écriture syllabique, apprenez à faire des chants de gorge, jouez à des jeux de ficelles et essayez des vêtements de fourrure traditionnels.

#6

13:00 – 17:00

Fabrication de paniers

#7

13:00 – 14:30 et 15:00 – 16:30

Décoration de cadre

Créez un cadre de photo avec du tissu, des perles et des franges. Vous choisirez votre modèle et pourrez emporter votre cadre à la maison. L’atelier est animé par Stacey Mitchell, qui a créé les jupes à franges pour la pièce The Unnatural and Accidental Women.

#8

Foyer de la Salle Southam

À l’avant-garde : Freda Diesing, Helen Kalvak, Janet Kigusiuq, Rita Letendre

Les femmes métisses, inuites et des Premières Nations ont toujours été au premier plan de la préservation et de la perpétuation de l’expression artistique autochtone; chez elles, dans leurs communautés et leurs studios ainsi que dans les galeries, musées et centres culturels, elles créent et façonnent la mémoire et l’héritage culturels de l’île de la Tortue.

La Galerie d’art de l’Université Carleton est fière de présenter, conjointement avec le Théâtre autochtone du Centre national des Arts et le festival des arts autochtones Mòshkamo, une exposition d’œuvres de quatre femmes autochtones avant-gardistes : les artistes Helen Kalvak (1901–1984), Freda Diesing (1925–2002), Janet Kigusiuq (1926–2005) et Rita Letendre (née en 1928). Des expositions individuelles consacrées à chacune de ces artistes seront installées au CNA; elles mettront en lumière le talent extraordinaire, l’inventivité et le dynamisme de ces artistes qui ont contribué de manière remarquable au paysage culturel de la nation.

Ces expositions comprennent des estampes et des dessins tirés des collections de la Galerie d’art de l’Université Carleton, à Ottawa. Danielle Printup est la conservatrice des expositions sur Freda Diesing et Rita Letendre, tandis que Krista Ulujuk Zawadski est responsable de celles consacrées à Helen Kalvak et Janet Kigusiuq.

Menu