Le Centre national des Arts pleure la disparition de Sam Sniderman

Sam Sniderman © Graham Bezant/News Services

Le Centre national des Arts (CNA) pleure la disparition de Sam Sniderman, l’un des plus ardents défenseurs des talents musicaux canadiens, décédé paisiblement à Toronto dimanche.

Le CNA a mis en berne son drapeau à Ottawa à la mémoire de M. Sniderman. Le président et chef de la direction du CNA, Peter Herrndorf, a déclaré : « Sam Sniderman a reconnu que le Canada avait des talents remarquables qu’il fallait mettre à l’honneur non seulement dans ses magasins de disques mais aussi à la radio et sur les scènes du pays. Il était un véritable champion de la musique canadienne. »

Avec son frère Sid, Sam Sniderman avait ouvert en 1937, sur la rue College à Toronto, un petit magasin qui a évolué pour devenir la chaîne de magasins Sam the Record Man, qui a eu des succursales partout au pays.

Sam Sniderman a été un mentor pour des centaines d’artistes et de musiciens canadiens qui ont déferlé pendant plus de 30 ans à son magasin de la rue Yonge à Toronto.

Le Centre national des Arts du Canada transmet ses condoléances aux parents et amis de Sam Sniderman, dont la disparition laisse un grand vide.


Si vous aimez cette histoire, vous aimerez aussi :

Menu