Un moment historique pour le CNA

Lors de votre prochaine visite au Centre national des Arts, vous remarquerez sur le mur à l’extérieur de la billetterie une superbe plaque qui souligne que l’édifice du CNA a été désigné comme un lieu historique national. Voici ce qu’on y lit :

« Ouvert en 1969, le Centre national des Arts (CNA) fut conçu par Fred Lebensold pour offrir des espaces de spectacle et une technologie de pointe, en particulier dans la salle Southam. Il constitue un centre des arts de la scène remarquable grâce à son acoustique et à son architecture, son insertion réussie dans le cadre urbain, la succession spectaculaire des espaces intérieurs et l’intégration d’œuvres d’art contemporaines. Salué par le premier ministre Lester B. Pearson comme une institution nationale importante, le CNA témoigne du soutien fédéral aux arts d’interprétation dans la seconde moitié du XXe siècle. »

La plaque a récemment été inaugurée par le ministre fédéral de l’Environnement, Peter Kent, et par des membres de la Commission des lieux et monuments historiques de Parcs Canada dans le cadre d’une cérémonie spéciale. La désignation de lieu historique national confirme que, après quelque 45 ans d’existence, le CNA a passé le véritable test de design réussi.

Évidemment, tout le monde n’a pas toujours été d’accord. Une critique formulée il y a de nombreuses années disait de l’édifice du CNA qu’il s’agissait des « boîtes en carton dans lesquelles avait été livré le Château Laurier ». Ouille! Mais selon Jayne Watson, chef de la direction de la Fondation du CNA, l’édifice du CNA n’est pas aussi austère que ce que l’on peut croire :

« Il s’agit d’un édifice conçu pour protéger les créations orales, les notes musicales et la danse du bruit et des intrusions du monde extérieur », a dit Mme Watson lors de la cérémonie de dévoilement. « La conception de Fred Lebensold dément la nature de cet univers intérieur. C’est un endroit à part, voire mystérieux. L’édifice se démarque par son caractère intemporel. Les gens viendront toujours ici. Il résistera à l’épreuve du temps! »

Fred Lebensold, le principal architecte du CNA, est celui qui a le mieux décrit le CNA en 1969 :

« Le Centre n’est pas un sanctuaire. C’est un milieu conçu pour les gens. C’est un théâtre – et le théâtre, c’est la vie. »


Si vous aimez cette histoire, vous aimerez aussi :

Menu