Événements et spectacles en direct au CNA – mise à jour du 27 septembre 2021.

Marie-Josée Chartier

Comme nous ne l'avons tous que trop bien compris au cours des vingt derniers mois, avoir la possibilité de travailler en présentiel est devenu un véritable cadeau, qui a de profondes répercussions sur la façon dont nous pouvons interagir. Dans ces circonstances, en tant qu’artistes, pouvoir passer quelques jours ensemble et prendre réellement le temps d’approfondir notre démarche a été extrêmement bénéfique.

J'ai eu le bonheur de séjourner dans le Pontiac, plus précisément sur le site de la ferme où se déroule Pontiac Enchanté, où j’ai logé pendant trois jours dans un petit appartement construit à l'arrière de la grange, juste au-dessus des chevaux! Sur le même niveau se trouve le bel espace de la grange qui a été transformé en une petite salle de concert. C’est là que les deux membres du SHHH!! Ensemble se sont installés pour travailler sur leur répertoire. J’ai eu le temps de discuter des points suivants avec Zac [Pulak] et Edana [Higham] :

  • le choix et l’ordre des pièces au programme;
  • l'aménagement de l'espace pour tenir compte de la multitude d'instruments de percussion dont Zak a besoin pour le programme. Il s'agissait de visualiser le tableau d'ensemble, car tous ces instruments sont magnifiques, et de trouver un moyen de les installer au mieux, y compris pour les caméras et la webdiffusion à venir;
  • la mise en place : comment passer d'un morceau à l'autre avec fluidité lorsqu'il faut changer de position, marcher, déplacer des instruments;
  • étudier la chorégraphie de Retrouvailles de Georges Aperghis, avec un encadrement physique;
  • un encadrement physique global touchant aussi d’autres moments du spectacle et, de façon générale, la posture et la respiration;
  • ce qu’ils vont porter et à quels moments ils vont intervenir verbalement;
  • l’emplacement des caméras et différentes idées d’éclairage.

Et bien sûr, la meilleure part a été d'apprendre à se connaître mutuellement comme artistes. J'ai eu l'occasion de découvrir ces jeunes artistes exceptionnels ainsi qu'un merveilleux répertoire.

L'impact d'une résidence est toujours multiple et reste l'une des meilleures façons de travailler quand c’est possible de le faire. Disposer d’autant de temps et d'espace permet, pour l’essentiel, de progresser efficacement et de s’investir pleinement, loin des distractions de la vie courante.

Je suis reconnaissante d’avoir eu la chance de profiter d’un tel appui.


Menu