Le CNA prolonge les annulations et les reports d'événements jusqu'au 31 août

Changements climatiques : le Théâtre anglais du CNA rassemble des artistes et scientifiques du 10 au 12 juin pour repenser l'empreinte du théâtre

Pour répondre à la crise climatique grandissante, et en raison de la pandémie actuelle de COVID-19, le Centre national des Arts (CNA) dévoile aujourd’hui les détails d’une expérience numérique sur trois jours impliquant trois pays pour explorer comment les artistes et organismes artistiques peuvent repenser leurs pratiques et leur programmation afin de réduire leur impact environnemental, promouvoir le développement durable et la justice sociale, et investir dans le bien-être de notre planète.

L’événement s’intitule The Green Rooms : The Earth is Watching… Let’s Act. Il se déroulera en anglais du 10 au 12 juin et accueillera 120 participants – des artistes, dirigeants et scientifiques. L’événement est organisé par le Théâtre anglais du CNA, en partenariat avec Festival of Live Digital Art (FOLDA), le Conseil des arts du Canada, la Ville de Kingston, l’École nationale de théâtre, et HowlRound Theatre Commons.

Les diffusions en direct seront accessibles au public dès 16 h 30 (HAE) le 10 juin sur le site web du Centre national des Arts.

THE GREEN ROOMS : UN APERÇU

Les participants auront la chance d’entendre des chefs de file en action climatique, en économie écologique et en humanités environnementales, ainsi que des artistes et chefs de file de théâtre qui ont trouvé des moyens innovateurs de s’attaquer à la crise climatique. Les participants proviendront de huit villes dans trois pays : Vancouver, Winnipeg, Toronto, Kingston, Montréal et Halifax, ainsi que Londres et New York.

Les participants créeront certains des aspects de représentation de l’événement. Les organisateurs décrivent le rassemblement virtuel – du jamais-vu – comme un « espace mouvementé de pique-nique, de rassemblement et de co-création ». Cette collaboration internationale expérimentale est rendue encore plus pertinente par l’arrivée de la COVID-19. L’intention des Green Rooms est d’offrir des moyens innovateurs de se rassembler virtuellement en temps de crise. 

Les participants se joindront à des appels Zoom et créeront ensemble à l’aide de sons et d’éléments visuels. Les séances auront un conférencier au centre de l’écran, avec les participants rassemblés autour sur ce qu’il pourrait être convenu d’appeler une couverture de pique-nique virtuelle. Le grand public pourra assister à la diffusion comme spectateurs pour voir les participants à l’œuvre dans la création. Parmi les conférenciers, notons Eriel Tchekwie Deranger, directeur général de Indigenous Climate Action et Erin Ball, artiste de cirque établie à Kingston. Une soirée dansante virtuelle avec DJ invité se déroulera en soirée le 11 juin,

Pour l’horaire détaillé, cliquez ici : https://nac-cna.ca/fr/cycle/climatechange/greenrooms

CO-COMMISSAIRES

The Green Rooms est l’apogée d’une grande initiative nommée le Cycle climatique. Le Cycle est une idée originale de Sarah Garton Stanley, directrice artistique associée du Théâtre anglais du CNA, et de Chantal Bilodeau, dramaturge, traductrice et directrice artistique du Cycle arctique. La première partie de l’initiative s’est déroulée à Banff en avril 2019, lorsque le Théâtre anglais – en partenariat avec le Centre Banff, le Festival de Stratford, le Conseil des arts du Canada, le British Council, le Conseil des arts de l’Australie et d’autres – a rassemblé des participants du Canada, des États-Unis, de l’Australie et du Royaume-Uni pour trois jours de discussion.

 « Même aujourd’hui, avec cette pandémie mondiale inattendue et mutante, la crise climatique demeure l’enjeu déterminant de notre époque, affirme Sarah Garton Stanley. Alors que nos communautés théâtrales livrent un combat pour assurer leur avenir, la Terre mène un combat pour assurer le sien. Nous avons vu tellement de changements au cours des deux derniers mois, et The Green Rooms espère faire partie des éléments positifs qui pourront en ressortir. »

« La pandémie est venue brouiller toutes les cartes, indique Chantal Bilodeau. J’ai hâte de voir comment ce projet peut nous aider à comprendre quelles leçons peuvent être tirées de la crise de COVID-19, et comment elles peuvent être appliquées à nos efforts pour contrer la crise climatique. La Terre voit le théâtre aux prises avec sa survie, et la Terre observe les décisions que prendront les artistes et artisans du théâtre. »

Le CNA peut jouer un rôle essentiel en convoquant des conversations pertinentes sur les enjeux pressants auxquels font face les artistes et notre société, » affirme Christopher Deacon, président et chef de la direction du CNA. « En cette période difficile, les arts ont beaucoup à nous offrir. Le CNA est fier que le Théâtre anglais mène cette initiative importante qui explore de nouvelles façons de créer et de s’adapter aux défis immenses que posent les changements climatiques. »

Afin de mesurer l’impact de The Green Rooms : The Earth is Watching… Let's Act sur le secteur du théâtre, les compagnies et organismes participants seront invités à remplir un sondage avant et après l’événement afin de capter les connaissances, les habiletés et les attitudes, ainsi que les cultures et comportements organisationnels, concernant les impacts climatiques. Un rapport complet sur les conclusions de cette initiative sera publié sur le site web du CNA au printemps 2021.

À PROPOS DES CYCLES

Le Cycle des changements climatiques fait partie d’une trilogie d’initiatives de recherche de deux ans amorcée en 2014. Ces initiatives ont été développées par la directrice artistique associée Sarah Garton Stanley en partenariat avec des artistes et des leaders de tout le pays. Chacun de ces cycles d’investigation en profondeur a pour objet de réunir des praticiens autour de grands thèmes, pour aborder les enjeux de la société actuelle dans une perspective théâtrale.

Les deux premiers cycles ont déjà eu un impact considérable sur le théâtre canadien :

Le Cycle sur le théâtre autochtone (2014-2015) explorait l’étendue et la portée des œuvres autochtones créées au Canada et a mené directement à la création du Théâtre autochtone, un département de théâtre national unique au monde. Le Théâtre autochtone du CNA a lancé sa saison inaugurale en septembre 2019.

Le Cycle sur les artistes sourds, handicapés ou vivant avec une maladie mentale et l’inclusion (2016-2017) a mené à de nouveaux réseaux et à un élargissement substantiel de la gamme de pratiques artistiques accessibles au Canada. Mentionnons, par exemple, le recours croissant à la langue des signes, à la description auditive et, grâce au programme Access Activator du British Council, aux représentations décontractées. Les conclusions de ce cycle ont aussi été intégrées à une « trousse sur l’accessibilité » que le Conseil des arts du Canada remet à ses clients. Surtout, ce cycle a entraîné une augmentation considérable de la programmation célébrant les artistes sourds, handicapés ou vivant avec une maladie mentale.

L’objectif du dernier cycle, et particulièrement de The Green Rooms : The Earth is Watching… Let's Act, est de poursuivre sur la lancée des deux premiers pour réinventer collectivement les façons dont les compagnies et les artistes de théâtre réfléchissent à l’impact environnemental et social de leurs œuvres, et explorer de nouvelles pratiques théâtrales qui contribuent à la solution plutôt qu’au problème.

AUTRES INITIATIVES ÉCOLOGIQUES DU CNA

En plus du Cycle des changements climatiques, le Centre national des Arts prend des mesures concrètes et mesurables pour réduire son empreinte carbone. Grâce à de meilleures pratiques de gestion énergétique comme des systèmes de ventilation plus efficaces, le CNA a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 12,5 % entre 2017 et 2019. En 2020, l’objectif est de réduire ses émissions de CO2 par plus de 1 200 tonnes, une réduction de 17 % par rapport à 2019. Le CNA est aussi en bonne voie de détourner chaque année des sites d’enfouissement 500 000 contenants de plastique à usage unique et autres articles jetables – verres, assiettes, ustensiles, pailles et boîtes à emporter.

-30-

RENSEIGNEMENTS :

Annabelle Cloutier
Directrice des Communications et affaires publiques
Centre national des Arts
613 301-2764
annabelle.cloutier@nac-cna.ca

Carl Martin
Conseiller principal, Communications
Centre national des Arts
613 291-8880
carl.martin@nac-cna.ca

Sean Fitzpatrick
Agent de communication, Théâtre anglais
Centre national des Arts
613 899-9737
sean.fitzpatrick@nac-cna.ca

Menu